Oliver
Jones

 Oliver Jones

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Oliver Jones 
Aussi connu sous --  
Naissance 1934   
Carrière professionnelle Depuis 1963   

Le jazz moderne de l'après-guerre (celle de 1939-1945) était très vivant à Montréal grâce à la communauté noire locale. Les bars, hôtels et leurs clientèles se délectent alors de cette musique soft notamment grâce au flamboyant Oscar Peterson qui, comme son cadet de neuf ans Oliver Jones, habite le quartier de la Petite-Bourgogne.

Enfant prodige de la musique, Oliver débute le piano à cinq ans au tournant des années 1940 dans une église montréalaise Union United. Il est voisin de Peterson qui, dès lors, le prend sous son aile.

Jusqu'en 1949, il étudie le piano classique mais dès 1943 il obtient des contrats dans divers cabarets, s'exécutant en solo. Cette période se poursuivra jusqu'en 1963 alors qu'un chanteur calypso de la Jamaïque, Kenny Hamilton, propose à Oliver de devenir son directeur musical de tournée.

C'est à ce moment que Jones quitte sa ville pour entreprendre des tournées aux USA et dans les Caraïbes qui dureront dix-sept ans. Ces pérégrinations donnent à l'interprète l'occasion d'ajouter à son répertoire une large quantité de chansons populaires du moment.

De retour dans la métropole québécoise en 1980, il accepte de former un duo avec le contrebassiste Charles Biddle afin de travailler dans plusieurs établissements licenciés jusqu'au moment où Biddle lui offre de devenir le pianiste en résidence de son club de jazz (1981-1986).

Repéré par le jeune Festival international de Jazz de Montréal dès 1981, Oliver Jones deviendra au fil du temps un artiste emblématique de l'événement durant une vingtaine d'années. Ce n'est toutefois qu'à compter de 1983 que la carrière discographique de Jones s'amorcera par un microsillon du Oliver Jones Trio que complète le batteur Bernard Primeau. Cet album est enregistré justement "Live at Biddle's Jazz and Ribs".

Pendant les trois décennies suivantes, Oliver Jones a réalisé vingt-cinq albums la plupart chez Justin Time, tous de musique instrumentale, la musique demeurant le langage universel par excellence, au-delà des langues française et anglaise qu'Oliver possède parfaitement.

Professeur adjoint à l'Université Laurentienne de Sudbury en Ontario, Oliver Jones obtient un doctorat honoris causa en musique en 1992. Le pianiste a été récipiendaire de nombreux prix et distinctions au cours de sa carrière, dont un Juno, un Félix, le Oscar Peterson Award et le Martin Luther King Jr Award. Il est également Officier de l'Ordre du Canada et Chevalier de l'Ordre national du Québec. Le Ville de Montréal annonçait en mai 2014 que M. Jones devient le onzième citoyen d'honneur de sa ville natale.

Désirant à son tour donner un coup de pouce à la relève, Oliver Jones accepte de parrainer le très jeune Daniel Clark Bouchard, lui aussi originaire de Montréal. Au printemps 2015, l'exposition Les doigts voyageurs consacre le talent et la détermination de ce grand pianiste montréalais à l'Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place-des-Arts.

On peut visiter le site officiel d'Oliver Jones.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica