Les
Milady's

 Les Milady's

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation Denise Biron, Andrée Levasseur, Hélène Levasseur
Carrière professionnelle 1965-1972   

Pur produit de l'époque yé-yé, ce trio de jeunes filles originaires de la Mauricie, qui émergea en plein milieu de la décennie 1960, offrait tout de même un contraste avec leurs confrères. Beaucoup moins bruyantes que la plupart des groupes de ce mouvement juvénile, Denise Biron (née en 1947 à Trois-Rivières), Andrée et Hélène Levasseur (nées respectivement en 1945 et 1947 à Shawinigan) misent avant tout sur le professionnalisme de leur prestation vocale et le soin apporté à leur mise en scène.

Les trois amies d'enfance, bien décidées à pousser la ritournelle, participent d'abord à des concours d'amateurs dans leur région avant d'être repérées par l'impresario Gilles Talbot. Ces petits bouts de femmes fort sympathiques ne tardent pas à déménager à Montréal et à y graver leurs premiers enregistrements, des adaptations de succès anglophones, notamment des Supremes qui étaient le groupe féminin de l'heure.

Si les paroles en langue française sont d'abord le fait des paroliers en vogue, tels Gilles Brown ou Joey Galimi, les Milady's atteignent rapidement l'autosuffisance à cet égard. Denise Biron signe en effet la plupart de leurs textes, et ce dès leur second 45 tours. Comme les innombrables groupes et autres interprètes de chanson de rythme du temps, elles sont révélées presque instantanément à leur premier passage à Jeunesse d'Aujourd'hui, la célèbre émission télévisée de palmarès du samedi soir.

"Donne-moi ton amour" ("Where Did Our Love Go" des Supremes) en 1966 et "Sugartown" (Nancy Sinatra) l'année suivante sont ainsi de grands succès du disque qui établissent leur notoriété. Celle-ci est notamment attribuable à leurs harmonies vocales, leurs jolis minois ainsi qu'à leurs costumes et déguisements variés et aux mini chorégraphies conçues sur mesure qui plaisent aux petits et aux grands.

Sur scène, elles réussissent à alterner entre les titres du répertoire français (Michel Legrand, Jacques Brel), québécois (Raymond Lévesque) et les succès anglo-américains (les Beatles, Simon & Garfunkel) auxquels les trois filles donnent de nouvelles couleurs. Fleuron de la populaire étiquette DSP, elles rejoignent la maison Grand Prix au printemps 1969 et y connaissent encore quelques succès dont "Monsieur Dupont", popularisé par la Britannique Sandie Shaw, et "Le fou sur la colline" une composition de Paul McCartney servie à la sauce brésilienne de Sergio Mendes.

Comme groupe, la carrière des Milady's se termine en 1972, non sans qu'elles aient eu l'occasion de faire plusieurs tournées dont une, en 1967, avec Les Jérolas. Hélène demeurera dans le métier en tant que choriste pendant plusieurs années tandis que sa soeur Andrée tournera la page et que Denise oeuvrera en publicité en plus de se laisser tenter par la chansonnette à l'occasion. Les trois amies allaient notamment se retrouver devant leur public à la seconde édition de la célébration Le retour des idoles, en mai 2012.

Faisaient partie du groupe:

  • Denise Biron: voix, parolière, chorégraphies

  • Andrée Levasseur: voix, chorégraphies

  • Hélène Levasseur: voix, chorégraphies

On peut visiter la page Facebook des Milady's.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica