Jean-Guy
Moreau

 Jean-Guy Moreau

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Jean-Guy Moreau 
Aussi connu sous --  
Naissance 1943-2012   
Carrière professionnelle 1965-2012   

Il aura fallu près de cinq décennies pour que l'on puisse découvrir la véritable voix de Jean-Guy Moreau, une voix cachée, masquée par l'imitation de dizaines d'autres. Souvent en chansons, parfois en discours, en sketch ou en confidences, dans la peau d'artistes, de politiciens ou de simples quidams, il a déridé le public comme humoriste en le faisant réfléchir.

Toutefois, il préférait s'identifier comme caricaturiste: « Sur scène, ce que je fais c'est du dessin; je dessine les personnages avec mon corps » disait-il à notre rédacteur lors d'une rencontre pour la revue Rendez-vous de la SARMA, en 1992.

Ses premières victimes sont ses amis et quelques idoles. Dès ses premières apparitions publiques, en compagnie de Robert Charlebois, à la boîte le Saranac en 1961, il personnifie déjà Georges Brassens. S'ajouteront Raymond Lévesque, le Père Bernard, Jean-Pierre Ferland, Gilles Vigneault, ce dernier s'avérant un de ses personnages de choix avec René Lévesque, Jean Drapeau et Pierre Lalonde!

Son premier enregistrement sur microsillon intitulé "Jean-Guy Moreau Vol. 1" et sous-titré Mes amis (?) les chansonniers, précède de peu le Vol. 1 de son ami Charlebois, tous deux sur étiquette Select. Ensemble, ils contribueront chacun à sa manière à abattre le mur qui séparait alors la chanson à texte et la chanson de rythme, notamment avec les spectacles Yé-yé versus chansonniers et Terre des bums où Jean-Guy se plaira à mélanger les genres.

Au milieu du grand remue-ménage qui marque le tournant des décennies 1960 et 1970, il propose un projet inédit, sorte d'album-concept autour d'une simple mélodie ancestrale: "Alouette je t'y plumerai" où notre oiseau emblématique en voit de toutes les couleurs. Quelques années plus tard, son oeuvre la plus grinçante, "Les enregistrements secrets du showbusiness québécois", conçue comme un dossier d'enquête dans différents secteurs du monde du spectacle, en lien avec la publicité, le journalisme ou la politique, a tous les attributs d'un bootleg,

Suivront des sagas scéniques de plus en plus élaborées, misant sur l'histoire contemporaine: "Tabaslak!" et "Mon cher René, c'est à ton tour..." où les héros et zéros de l'actualité sont parfois rejoints par des personnages sortis de son imagination. Le succès de Moreau en scène à cette époque est gigantesque. Qui l'a vu sur scène à son apogée connaît les profils de Sunny Turcotte et Gerry Pinkerton!

Après la rebuffade que subit le référendum sur l'avenir du Québec tenu en mai 1980, les années suivantes se prêtent mal à l'approche nationaliste que sous-tend l'univers de Jean-Guy Moreau. Le spectacle Manquez pas l'bateau, qui commente à sa façon le contexte social post-référendaire, reçoit un accueil mitigé. L'artiste fera une pause et reviendra à une formule plus dépouillée pendant quelques années.

Les décennies 1990 et 2000 donnent lieu à des spectacles rétrospectifs, symptômes d'un vieillissement des boomers ou d'une certaine morosité sociale? Peut-être un peu les deux... Ce qui n'empêche pas l'initiative du Théâtre Petit Champlain à Québec Chez Gérard en reprise de connaître un véritable succès populaire. Celui-ci sera suivi d'un équivalent montréalais intitulé De Félix à Desjardins tout aussi apprécié. Claire Pelletier est la voix féminine de ces spectacles.

Avant de s'immerger dans une dernière aventure en compagnie de Pierre Calvé, Pierre Létourneau et Claude Gauthier intitulée "Il était une fois... la Boîte à chansons", Jean-Guy aura présenté un autre projet en solo: Le chum à Céline où les affaires du Québec sont remises entre les mains d'un autre René, Angelil, celui-là! Si ce spectacle en est un sans aucune chanson, le grand imitateur laisse tout de même l'inspiration lui souffler secrètement quelques mélodies lors de ses moments intimes. Celles-ci seront réunies sur album quasi confidentiel.

Ce ne sera malheureusement qu'à titre posthume qu'un public plus vaste aura l'occasion d'entendre la « vraie voix » de l'homme qui fut celles de tant d'autres, sur le CD "Un jour je serai un océan" regroupant la plupart de ces pièces.

On peut visiter le site officiel dédié à Jean-Guy Moreau.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica