Louis-Jean
Cormier

 Louis-Jean Cormier

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Louis-Jean Cormier 
Aussi connu sous --  
Naissance N/D   
Carrière professionnelle Depuis 1998   

Tout jeune, le Nord-Côtier Louis-Jean Cormier grattait la guitare en interprétant les Québécois qu'il aimait et quelques compositions. Cela se passait à Sept-Îles, sa ville natale. Même en cultivant d'autres intérêts, la musique semblait déjà orienter sa vie.

À la fin des années quatre-vingt-dix, il se retrouve dans la grande ville et rencontre quatre copains avec qui il forme Karkwa. Il passera 15 ans d'affilée en leur compagnie. Louis-Jean compositeur, chanteur et instrumentiste contribue substantiellement à donner au groupe sa couleur et sa notoriété. Critique séduite et succès populaire font du quintet une valeur sûre de la scène rock.

Maintenant multi-instrumentiste, les pauses que s'accorde la formation permettent à Cormier de s'éclater en collaborant avec une gerbe d'artistes connus dont Chloé Sainte-Marie et Vincent Vallières à qui il prête son talent et sa conscience humaniste, s'interrogeant sur la société contemporaine et l'avenir de son Québec.

Aussi près des mots que des notes, le musicien travaille avec Gilles Bélanger, il devient directeur artistique de l'adaptation musicale d'une partie de l'oeuvre du poète Gaston Miron. Il réalise ainsi deux disques, "Douze hommes rapaillés", volume 1 et volume 2"qui connaissent un succès exceptionnel avec des artistes de grande réputation parmi lesquels Daniel Lavoie, Plume Latraverse et Yves Lambert. Ce projet procède aussi à la création d'un concert choral émouvant sur le même thème créé aux FrancoFolies de Montréal en 2009 et repris à quelques occasions.

Parallèlement, l'artiste collabore au premier album de la chanteuse instrumentiste Marie-Pierre Arthur, à celui de David Marin, "À côté d'la track" ainsi qu'à celui de Lisa LeBlanc. Comme si le musicien laissait totalement émerger son énergie créatrice. Comme si le printemps érable l'autorisait à s'éclater encore davantage, à aider son peuple à trouver son véritable chemin.

C'est en 2012, au début de sa trentaine, que Louis-Jean finalise un premier disque publié sous son nom propre, "Le treizième étage", pour lequel il réunit un groupe de talentueux amis: Adèle Trottier-Rivard (voix et percussions), Guillaume Chartrain (basse), Simon Pedneault (guitare) et Marc-André Larocque (batterie). Des chansons qui trouvent leur souffle interprétées guitare / voix ou de manière plus orchestrées, avec un même bonheur.

L'album, bien qu'assez différent du style de Karkwa, amène l'auditeur dans un univers où les mélodies ciselées portent des textes suscitant la réflexion. Cette production vaut d'ailleurs à Cormier le Juno de l'album francophone de l'année, en avril 2013. Il tourne partout au Québec durant l'année qui suit.

On peut visiter le site officiel des Louis-Jean Cormier.

Portrait vidéo de l'artiste.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica