Radio Radio

  Radio Radio

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation Alexandre Arthur Bilodeau, Jacques Alphonse Doucet, Gabriel Louis Bernard Malenfant
Carrière professionnelle Depuis 2007   

On peut dire qu'un style musical s'implante vraiment dans un milieu lorsque ses adeptes cessent d'agir par mimétisme et donnent une nouvelle tangente au mouvement. C'est arrivé lorsque le rap français s'est donné une couleur sociale à la fin des années 80, notamment autour de la scène marseillaise, délaissant la superficialité des clichés associés au genre. En Amérique francophone, il a fallu attendre la décennie suivante et le début des années 2000 pour que des groupes comme Dubmatique, Muzion ou Loco Locass reprennent le flambeau en y insérant les thèmes et les accents locaux.

Pendant ce temps, du côté de l'Acadie, il se passait des choses fort intéressantes. Le groupe Jacobus et Maleco compte à juste titre comme pionnier d'un rap purement acadien. Avec la collaboration des Dj' LX et TX (Alexandre Bilodeau et Gabriel Malenfant) le duo recrute Timothée Richard (Timo) et s'octroie la participation du graphiste Bu'da et de l'artiste vidéo pAn, devenant une cellule de création multidisciplinaire.

Après six ans d'existence et deux albums, Maleco réoriente sa démarche et les autres membres recentrent leur activité sous le nom de Radio Radio. L'équipe de Québec Info Musique avait eu l'occasion de faire connaissance avec cette joyeuse équipe à l'hiver 2007 alors que le quatuor formé de Jacobus (Jacques Doucet), LX, TX et Timo participait à une des premières éditions de l'événement Antenne-A, peu de temps après leur première parution ironiquement intitulée "Télé Télé".

La spontanéité de leur approche, l'habile coordination d'éléments sonores épars et du langage quotidien, un chiac déluré et sans complexe, attirent l'attention. L'entrain et le dynamisme des membres font le reste, soit d'établir le groupe comme une force montante et contagieuse de la nouvelle scène musicale, bien au-delà des frontières du territoire acadien.

Un premier album lancé à grand échelle, sur étiquette Bonsound, leur procure une large audience et ses premiers succès avec les pièces "Cliché hot" (également le titre de l'album) et "Jacuzzi" qui chansonne la tendance exhibitionniste des soi-disant télé-réalités. Cette proximité avec les propos quotidiens de leurs auditeurs contribue certes à enraciner le groupe dans son époque. Qu'on pense au générique de l'émission sportive Culture physique sur les ondes de Radio-Canada!

Devenu trio à la suite du départ de Timo, Radio Radio lance "Belmundo Regal" en 2010 et s'impose sur les scènes de nombreux festivals, tant en Europe qu'en Amérique. Le groupe prend goût aux déplacements et c'est en Louisiane qu'il concocte une partie de son troisième opus majeur "Havre de grâce" pendant une partie de l'année qui suit.

C'est finalement en avril 2012 que cet album, que les critiques qualifient d'album de la maturité, est offert au public. Aux sonorités techno-rap qui ont caractérisé leur approche sonore jusqu'à ce jour, s'ajoutent cette fois des couleurs plus diversifiées, faisant place à des invités du cru comme l'accordéoniste cajun Horace Trahan (sur "Y'en a qui connais"), la chanteuse et poète Georgette LeBlanc ("Galope", "Saute, chante, danse") et l'artiste multidisciplinaire Mamoru Kobayakawa co-compositeur de la plupart des pièces, pour n'en nommer que quelques-uns, sans oublier le mystérieux Poncho French. Un havre qui s'annonce comme une simple escale sur la route d'un groupe à l'incurable bougeotte.

Ont fait partie du groupe:

  • Alexandre Arthur Bilodeau: Dj (depuis 2007)
  • Jacques Alphonse Doucet: rap (depuis 2007)
  • Gabriel Louis Bernard Malenfant: Dj (depuis 2007)
  • Timothée Richard: rap (2007-2009)

On peut visiter le site officiel des Radio Radio.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica