Vos
Voisins

 Vos Voisins

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation André Parenteau, Jacques Perron, Pierre Ringuet, Serge Vallières
Carrière professionnelle 1969-1973   

Si le nom de Vos Voisins n'a connu qu'une visibilité éphémère, le temps d'un album et d'une participation à un film jeune public, la cellule musicale que forment ses membres a aussi oeuvré auprès de personnalités aussi majeures que Louise Forestier et Yvon Deschamps.

Les antécédents de ces musiciens remontent, pour certains, à la vague yé-yé: les Bops dans le cas de Pierre Ringuet, les Chanceliers pour André Parenteau, tandis que d'autres gravitent autour de la nouvelle vague d'auteurs-compositeurs de la fin des années 1960. On a pu entendre l'inspiré claviériste Jacques Perron sur les premiers albums de Louise Forestier, de même que le mythique "Double jeu" des Alexandrins et sur scène dans l'édition King Size de l'Osstidcho de Robert Charlebois; quant au batteur Pierre Ringuet, il survient à temps pour les représentations de l'Osstidchomeurt à la Place des Arts en janvier 1969.

Petit à petit, un groupe autonome prend forme. Dès l'album "L.F." de Louise Forestier, le nom de Perron apparaît également à titre de compositeur. Sur le suivant "Avec enzymes" et sur "Le bonheur" de Deschamps, il est rejoint par Ringuet et d'autres membres de la tribu Charlebois: Guy Richer, Richard Lasnier, Michel Robidoux. Les premières chansons que le monologuiste inclut à ses spectacles sont des collaborations Deschamps-Perron: "Aimons-nous", "Dans ma cour".

Le guitariste Serge Vallières et le bassiste Bill Gagnon les rejoignent comme accompagnateurs d'Yvon Deschamps lors de sa tournée 1970. Vos Voisins gravent alors un 45 tours aussitôt oublié et reprennent la route avec l'humoriste qui est sur une lancée irrésistible. Bill laisse bientôt la fonction de bassiste à André Parenteau (le même que Charlebois interpellait dans "Les ailes d'un ange") et mijote de nouveaux projets en retrait des projecteurs.

Entre deux tournées de Deschamps, le groupe enregistre un album de pièces inédites à l'été 1971, avec la collaboration de l'auteur Marcel Sabourin, autre collaborateur de la tornade Charlebois. Sans doute ébranlés par le drame collectif de l'automne 1970, leur 33 tours arbore une pochette aux allures de l'hebdomadaire Allo Police avec la mention "Holocauste à Montréal". La direction du journal lance une poursuite et le disque est retiré de la circulation. La nouvelle pochette pèche par excès contraire: la photo est si anodine que personne ne la remarque. Les deux éditions deviennent des pièces aussi rares et il faudra attendre 40 ans pour que le contenu en soit à nouveau accessible, sous format audionumérique, en 2011.

Outre cet album recherché des connaisseurs, le groupe participe aux trames sonores des films Le Martien de Noël et Les Smattes. On retrouve le quatuor sur deux autres albums d'Yvon Deschamps: "On va s'en sortir" (la chanson thème et "Je suis moi") et "La sexualité" (dont la chanson "Les fesses" est reprise en France par les Frères Jacques). Le hasard des engagements et les cheminements de chacun sonnent la fin du groupe en 1973, bien que leurs chemins se croisent à l'occasion, comme pour l'enregistrement de l'album "Une belle soirée" de Claude Lafrance, en 1977.

Le groupe était constitué de:

  • André Parenteau: basse (à partir de 1970)

  • Jacques Perron: piano, orgue, synthétiseur, voix

  • Pierre Ringuet: batterie, percussion, voix

  • Serge Vallières: guitare

Le groupe a aussi compté dans ses rangs:

  • Bill Gagnon: basse (1970)

  • Richard Lasnier: guitare (1970)

  • Guy Richer: basse (1970)

On peut visiter le site officiel de Vos Voisins.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica