Johanne
Provencher

 Johanne Provencher

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Johanne Provencher 
Aussi connue sous --  
Naissance --   
Carrière professionnelle --   

Country sans frontières, voilà une description qui serait tout à fait appropriée pour désigner la musique et la démarche de Johanne Provencher. Tant par le style qui allie les influences bluegrass, rock, folk, honky tonk ou par l'instrumentation qui passe tout naturellement des sonorités acoustiques à l'électrique, qu'à cause de la bougeotte dont la dame fait preuve. Son album "Real Country" a été mastérisé au Tennessee entre deux sauts en France, la Granbyenne arrivant tout juste de représenter le Québec au Festival des cultures d'Amérique francophone, sur la Côte d'Azur.

Née dans une famille où la musique est omniprésente, elle intègre l'orchestre familial à l'âge de treize ans. Par la suite elle ne cesse de parcourir la Belle Province, se familiarise avec le circuit musical, les nombreux festivals et en vient à écrire à son tour des chansons.

Depuis le milieu des années 80, elle poursuit sa propre route qui l'a menée de villes en studios, d'émissions télévisées en festivals. Un premier album "Chante avec moi" était couronné du Félix pour l'Album country de l'année en 1988. Sage administratrice, elle conserve son emploi de comptable et voit à sa carrière selon l'horaire disponible. Avec la complicité de son conjoint Pierre Côté et d'une amie de longue date Martine Hudon, Johanne garde le cap et accroît constamment son impact auprès du public.

Ce n'est toutefois qu'une quinzaine d'années plus tard qu'elle propose son second CD "Fille de coeur". Les douze compositions du trio, enracinées dans le quotidien ("Pas faite pour toi", "Rendez-vous dans un 1/4 d'heure"), laissent passer quelques messages révélateurs de la femme de caractère qui s'abrite sous le charmant sourire de l'artiste: « La fille de coeur voit clair dans ton jeu... », « C'est pas leur faute ce que t'as vécu, ils n'ont pas à payer pour ça... ».

Des échos de son renom atteignent la France et l'équipe Provencher se rend une première fois de l'autre côté de l'océan en mai 2009. La revue Dream West lui consacre un article fort élogieux, et sitôt que les mix du nouvel album, effectués comme pour le précédent à Memphis, sont terminés on les retrouve à nouveau là-bas. "Real Country" paraît à l'automne, à nouveau produit en toute autonomie, sur étiquette PJP.

Plus encore que sur "Fille de coeur", les musiciens et la chanteuse s'affirment comme les tenants d'une approche country volontaire et authentique. Plus de demi-mesures sur la prise de son ou les arrangements! La sonorité de la steel, le picking nerveux des instruments, l'expressivité de la voix en font un candidat de choix pour une nouvelle statuette à l'Autre Gala de l'ADISQ, trophée qu'ils ratent de peu.

Le ton de la pièce-titre "Real Country" est plus épicé que jamais, jouant sur les subtilités de la (des) langue(s). On y dénonce l'attitude des faux-amis qui croient flairer la bonne affaire « Vous le faites pas pour Johnny, vous le faites pour le Cash... Vous le faites pas pour Shania, vous le faites pour 'to win'... ». Toutes choses bonnes à entendre, comme la décapante allégorie entre la drague et la pèche "Le filet.net" ou l'invitation à sortir de la passivité de "Lève-toi et danse". On y affronte aussi des réalités plus graves dans "Le début de la faim" ou "Le maître de piste". De toute évidence, on est en présence d'une figure avec qui il faudra compter dans les prochaines années.

On peut visiter le site officiel de Johanne Provencher.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica