Marie-Nicole
Lemieux

 Marie-Nicole Lemieux

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Marie-Nicole Lemieux 
Aussi connue sous --  
Naissance 1975   
Carrière professionnelle Depuis 2000   

En dix ans de carrière professionnelle, cette contralto québécoise originaire de Dolbeau-Mistassini affiche une trajectoire impressionnante. Le Grand Prix Charles-Cros qui était attribué à son album "Ne me refuse pas", à l'automne 2010, n'est qu'une des plus récentes marques d'appréciation du monde musical à son endroit, après un Juno, un Victoire de la musique classique et cinq Opus échelonnés sur l'ensemble de la décennie.

Cette période débute d'ailleurs en un tourbillon de reconnaissance: à peine sortie de ses études en Conservatoire, auprès de Rosaire Simard à Chicoutimi puis de Marie Daveluy à Montréal, elle enlève le Prix Joseph-Rouleau, plus haute récompense du Concours national des Jeunesses musicales du Canada, à l'été 2000 et - à quelques semaines d'intervalle - deux autres Prix (Prix de la Reine Fabiola et Prix spécial du Lied) au Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique. C'est aussi dans ce pays qu'elle grave son premier CD où elle interprète des oeuvres de compositeurs tels Hector Berlioz, Gustav Mahler et Richard Wagner en plus de figurer sur l'album réunissant les lauréats du concours international.

Une première tournée d'une trentaine de récitals la retient en Europe avant qu'elle puisse revenir parcourir son pays natal, à l'été 2001. Elle a bientôt l'occasion de participer au "Requiem" de Mozart avec Les Violons du Roy, dont une représentation était prévue pour la Saison du Québec à New York à l'automne 2001 et qui sera finalement donné au Lincoln Center le 22 septembre, en mémoire des victimes de la tragédie qui venait de frapper la ville, onze jours plus tôt. Elle y partage le volet vocal avec Karina Gauvin, John Tessier, Nathan Berg et La Chapelle de Québec. Le disque "Mozart - Requiem", dans la version révisée et complétée par Robert D.Levine, est lancé l'année suivante et demeure un des albums majeurs de l'ensemble québécois.

Tout en poursuivant sa carrière européenne, Marie-Nicole Lemieux fait ses débuts à titre d'artiste soliste aux Etats-Unis en 2006 mais, tout en revenant fréquemment au Québec, elle continue d'accorder une partie importante de son temps au public du vieux continent. Au gré du temps, elle y dépasse d'ailleurs le statut de vedette du milieu de l'opéra et se voit de plus en plus connue du grand public. Après s'être surtout consacrée au répertoire des périodes classique et baroque (notamment Händel et Vivaldi), elle renoue avec les Romantiques en interprétant Verdi ou des textes de Victor Hugo, Paul Verlaine, Robert Louis Stevenson, etc. mis en musiques par Debussy, Chausson, Enesco et Hahn (album "L'heure exquise").

Poursuivant cette démarche d'exploration du répertoire, elle propose, à l'été 2010, une sélection d'airs d'opéras français puisés chez Halévy, Berlioz, Saint-Saëns et autres (parmi lesquels "L'amour est un oiseau rebelle" de Bizet et deux titres de Massenet dont la chanson qui donne son titre à l'ensemble). Accompagnée par L'Orchestre national de France sous la direction de Fabien Gabel et le Jeune choeur de Paris, la chanteuse y est à son meilleur. Publié chez Naïve comme ses plus récents albums, "Ne me refuse pas" reçoit un accueil unanime de la part de la critique et du public, sans parler du convoité Charles-Cros.

On peut visiter le site officiel de Marie-Nicole Lemieux.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica