Anodajay

  Anodajay

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Steve Jolin 
Aussi connu sous Anodajay  
Naissance 1977   
Carrière professionnelle Depuis 2003   

La région d'Abitibi-Témiscamingue regorge ressources naturelles. On pense bien sûr aux mines d'où sont extraits divers minéraux mais l'histoire nous rappelle que l'Ouest québécois est aussi une mine de talents, et spécialement de talents musicaux. On n'a qu'à nommer les les Richard Desjardins, Raôul Duguay, Jacques Michel, Diane Tell, Réal V. Benoit et la liste s'allonge. Il faut cependant y ajouter Steve Jolin que l'on connaît de plus en plus sous le nom Anodajay. Né le sept juillet 1977, il se découvrira une fascination pour le chiffre 7 dont il incorpore la sonorité aux titres de ses productions discographiques: "Premier VII", "Septentrion", "Et7era".

C'est en 2003, après quelques prestations scéniques, que cet adepte de rap décide de pousser sa passion à l'avant-plan. Il se fait artiste-entrepreneur en fondant les Disques 7ième Ciel, maison vouée au développement du hip-hop local. Outre ses propres albums, Anodajay et 7ième Ciel font découvrir les artistes Samian, Koriass et le projet solo de Dramatik, membre de Muzion.

Le rappeur attire l'attention en se produisant aux FrancoFolies de Montréal en 2006 alors que vient de paraître "Septentrion" qui comprend une relecture hip-hop d'une chanson de Raôul Duguay, rebaptisée "Le beat à Ti-bi". Les deux artistes en livrent une interprétation dont la fougue marque la foule présente. Soutenu par un vidéoclip, "Le beat à Ti-bi" opère un rapprochement intergénérationnel et vaut de multiples récompenses et nominations au dynamique jeune homme.

Au printemps 2007, Anodajay est à l'origine de l'événement rassembleur HHD (Hip-Hop Dépendant) au sein de la métropole québécoise, plus précisément au Club Soda, avant de répéter l'expérience à Québec et à Saint-Jean-sur Richelieu où 12 000 personnes vont entendre les tenants de cette nouvelle culture au Festival des Montgolfières. L'événement sera repris en 2008, à l'occasion du 20e anniversaire des FrancoFolies de Montréal. Un film documentaire intitulé Attentat 117 Nord, portant sur l'artiste et organisateur, est présenté l'automne suivant au Festival du cinéma international d'Abitibi-Témiscamingue.

Toujours fidèle à son coin de pays, c'est sous emballage métallique, couleur cuivrée, qu'est lancé "Et7era", troisième album d'Anodajay et le 7ième des Disques 7ième Ciel, en septembre 2010, à l'occasion du Festival de musique émergente d'Abitibi-Témiscamingue. Les nouvelles pièces approfondissent ses thèmes de prédilection dont des variantes de septitude telles "Et7era", "7 chanceux" et "Le 7e régiment". Une autre concitoyenne, Diane Tell partage son interprétation de "Jamais su" et il se met lui-même en situation dans "Une autre journée", variante sur « another djay » ou Anodajay! La conscience du temps qui passe est d'ailleurs très présente sur les pièces "Adulte avant son temps" et "Plus de temps".

On peut visiter le site officiel d'Anodajay.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica