Alex
Nevsky

 Alex Nevsky

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable N\D 
Aussi connu sous Alex Nevsky  
Naissance 1986   
Carrière professionnelle Depuis 2010   

Révélé en 2010 par son "De lune à l'aube", Alex Nevsky s'affirme trois ans plus part avec "Himalaya mon amour" que l'auteur compositeur interprète décrit comme « l'histoire d'une virée mythique, celle d'un émerveillé qui pousse les limites des grandes émotions... Himalaya, c'est peut-être une femme ou un lieu, quelque chose de clair et d'obscur en même temps, quelqu'un ou quelque part qu'on n'oublie pas... ».

D'abord fan des figures hip-hop comme IAM ou la Fonky Family, ce jeune homme qui n'avait jamais touché une guitare ou un piano n'avait aucune affinité avec la structure couplet-refrain de la chanson pop. S'étant inscrit à l'École nationale de la Chanson de Granby à l'âge de vingt ans, il y élargit ses horizons au contact des deux instruments cités et de formateurs comme Yann Perreau. Trois ans plus tard, il est semi-finaliste au Festival international de la chanson qui se tient dans cette ville.

À l'hiver 2010, on le retrouve aux Francouvertes où il se rend en finale, ne le cédant qu'à Bernard Adamus qui remporte le premier prix cette année-là. Alex recueille tout de même un prix spécial de l'Office Québec-Wallonie et il est un des lauréats de Vue sur la relève. Entre temps, il travaille à la préparation de son premier album, sous la houlette de Perreau qui agit comme réalisateur.

Une première chanson, "Notre coeur", entendue au cours de l'été 2010, prépare la sortie "De lune à l'aube" l'automne suivant, chez Audiogram. La parution de l'album est suivie d'une tournée de spectacles en septembre, débutant par le Festival des musiques émergentes d'Abitibi-Témiscamingue d'où il lancera d'ailleurs son second album "Himalaya mon amour" trois ans plus tard!

L'entreprise s'inscrit dans la mouvance du renouvellement d'une chanson pop québécoise très 21e siècle. La réalisation de ce nouvel opus est confiée à Alex McMahon, qui fut un des artisans du "Serpent sous les fleurs" de Perreau. Parmi ce nouveau bouquet riche en mélodies ("Mieux vaut vivre pauvre", "La bête lumineuse", "Tuer le désir"), c'est "On leur a fait croire" qui est proposé comme premier extrait en format vidéo.

On peut visiter le site officiel d'Alex Nevsky.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica