Vulgaires Machins

  Vulgaires Machins

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation Guillaume Beauregard, Maxime Beauregard, Patrick Landry, Marie-Ève Roy
Carrière professionnelle --   

Issu de la seconde vague punk-rock, qui a vu l'émergence des Green Day, Rancid et autres formations de cette génération s'imposer auprès de leurs contemporains, le groupe de Granby se fait remarquer dès le milieu des années 90 par la maison Indica qui accompagne leur démarche depuis ce temps. Un premier album "24:40"paraît en 1998, et leur permet de se produire davantage en public, notamment en première partie pour Grimskunk.

À l'automne 2000, peu après la sortie de "Regarde le monde", le quatuor se rend en Europe et, au retour cette expédition internationale, on peut les voir à l'affiche de quelques événements d'envergure: FrancoFolies de Montréal et Festival d'été de Québec, notamment. S'étant impliqués dans la mouvance altermondiste qui s'est manifesté en marge du Sommet des Amériques, ils témoignent de cette expérience et radicalisent leurs propos sur leur prochain opus qui paraît en septembre 2001.

La popularité du groupe ne se dément pas et les jeunes des générations X ou Y se retrouvent dans leur discours incisif et les images de leurs vidéoclips: "Le ciel est vide", "Dieu se pique", "Anesthésie"...

"Compter les corps", leur quatrième album, a des allures de bilan et marque une plus grande recherche musicale qui leur vaut le Miroir Coup de coeur au Festival d'été 2006. La critique et certaines radios se montrent intéressées et des titres comme "Puits sans fond" ou "Dommage collatéral" se classent au palmarès. Suivent plusieurs nominations aux Prix Juno, Much Music Video Award, GAMIQ, ADISQ.

Parallèlement aux honneurs, les productions du groupe lui attirent une controverse suite à la parution du vidéoclip "Anéantir le dogme" réalisé par François Avard. Ce seront finalement les internautes qui en assureront la diffusion, à défaut d'une présence soutenue sur les télés musicales. Mais l'essentiel de l'activité de Vulgaires Machins se passe sur scène, comme en témoigne le DVD "Presque sold out", à l'automne 2008.

Cernant de façon de plus en plus précise les failles et faiblesses de la société, les quatre musiciens retournent en studio pour l'enregistrement de "Requiem pour les sourds". Réalisé par Gus Van Go tout comme l'était "Compter les corps", celui-ci retrouve l'énergie brute qui sied à son message. Le néolibéralisme et la pensée unique, tout comme la consommation à outrance sont la cible de leurs nouveaux brûlots "Mythe de la démocratie", "Mourir pour le système", "Presque complet". Les relations humaines sont à leur tour scrutées d'un oeil critique, dans des titres comme "Longer les murs" ou "Je m'excuse... je t'aime". Comme l'affirme le groupe sur son communiqué, citant Molière: « Il n'y a point de pires sourds que ceux qui ne veulent pas entendre! »

Le groupe est constitué de:

  • Guillaume Beauregard: chant, guitare

  • Maxime Beauregard: basse

  • Patrick Landry: batterie (depuis 2001)

  • Marie-Ève Roy: chant, guitare, piano

Le groupe a aussi compté dans ses rangs:

  • Mathieu Lecours: batterie (1999-2001

  • Yannick Parent: batterie (1998-1999)

On peut visiter le site officiel de Vulgaires Machins.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica