Bette & Wallet

  Bette & Wallet

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation Mary Beth Carty, Gabriel F. Ouellette
Carrière professionnelle Depuis 2005   

Le parcours du duo Bette & Wallet est un cas vibrant de trajectoire autonome: autoproduits sur leur propre étiquette (Saspooray), alliant des adaptations libres de refrains ou de mélodies d'un autre temps à des propos puisés directement à leur époque. Qui plus est, malgré une reconnaissance et des invitations à participer à des festivals internationaux, ces artisans de la scène demeurent maîtres de leur horaire, s'accordant une pause lorsque nécessaire et travaillant à distance grâce aux possibilités de la technologie.

Ayant effectué leurs premiers pas en 2006, le duo sort de l'ombre grâce à la curieuse adaptation, parue sur un premier disque "Voici... Bette & Wallet" en 2008, d'un ancien succès du folkloriste Ovila Légaré La pièce "Squeegees" y est en effet librement inspirée par "Des mitaines pas de pouces", une satire décrivant les mésaventures de la classe ouvrièere dans la veine des thèmes développés à la même époque par La Bolduc.

Voyons qui sont ces saltimbanques qui marient les traditions québécoise et néo-écossaise. Mary Beth Carty a en effet touché la danse traditionnelle, la musique brésilienne, la composition musicale pour le cinéma et les rudiments du klezmer avant de s'intéresser au folk québécois. Son complice Gabriel Ouellette a étudié le piano classique avant de jouer dans divers groupes de bars qui l'ont amené à s'intéresser au répertoire traditionnel, plus spécialement le violon, et à l'aspect technique, ce qui lui permet de garder la main haute sur leurs sessions d'enregistrement.

Rien n'échappe à leur oeil perspicace du tandem originaire de Portneuf et d'Antigonish: la dépendance à l'automobile, les OGM, l'érotisme et même la mort.

Outre ceux du Québec, des Maritimes et de l'Ontario, les festivaliers de l'Île-de-France et de Pralonnan-la-Vanoise, en France, ont l'occasion d'apprécier leur présence à la fois simple et digne de vieux routiers. Le public apprécie leurs relectures de standards ancestraux tels " Mademoiselle dites-moi donc" (de La Bolduc) et "Le chevalier du guet (Compagnons de la Marjolaine)" (un standard des cahiers scouts repris entre autres par les Compagnons de la chanson).

Très actifs en 2009 et 2010, Mary Beth et Gabriel s'accordent un répit en 2011, chacun de son côté. Des airs abordés sur scène sont retravaillés à domicile, des fichiers sonores s'échangent, quelques idées neuves jaillissent et surtout un thème: pourquoi ne pas miser sur les instruments électriques, surtout la guitare qu'ils maniaient à leurs débuts dans les bars et cafés de la ville de Québec?

C'est finalement au printemps 2014 que paraît le deuxième disque "Bette & Wallet - Électrique" où guitare, basse et clavier s'ornent de tapements de pieds, de percussions corporelles ou de chant de gorge. Plusieurs pièces instrumentales y figurent (on pense à Plume Latraverse et son mémorable "Reel du vendu" de... 1975) et ponctuent de nouveaux détournements de refrains: le "Rossignol des verts bocages" se métamorphose en "Télévision", les préoccupations agricoles de "Avoine, avoine" deviennent la chasse à la prochaine "Aubaine, aubaine" alors que le Père Noël de Mary Travers est recyclé en "Voilà Obama!". Les propositions artistiques puisant au terroir peuvent donc s'amalgamer avec succès à des thématiques sociales contemporaines.

Le groupe est constitué de:

  • Mary Beth Carty: voix, accordéon, guitare, piano, triangle, tambourine, shaker, podorythmie

  • Gabriel F. Ouellette: voix, violon, banjo, guitares, podorythmie, bouzouki, mandoline, caisse claire

On peut visiter le site officiel de Bette & Wallet.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica