Moran

  Moran

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Jean-François Morand 
Aussi connu sous JF Moran, Moran  
Naissance 1974   
Carrière professionnelle Depuis 2005   

Lorsqu'il se présente au concours Ma Première Place des Arts, au printemps 2005, celui qui se nomme alors JF Moran a déjà une existence d'une trentaine d'années où il peut puiser tout un lot d'expériences, d'impressions et de questions qui lui trottent dans la tête. Il a eu aussi le temps de peaufiner son écriture et de trouver un angle fort personnel de traiter ses sujets de prédilection.

Cette participation publique lui procure une double victoire: en tant qu'artiste, on lui remet le Grand prix de la Relève, catégorie ACI, tandis que le titre de Chanson de l'année est décerné à sa chanson "Balcon". Corollaire de cet honneur, Moran participe à la tournée Le grand huit franco-québécois parrainé par Coup de coeur francophone, ce qui lui permet de se faire entendre en plusieurs points du Québec l'automne suivant puis en France au printemps.

Un premier album paraît un an plus tard, où ne figurent ni "Balcon" ni "Bagages", une autre pièce qui avait titillé l'oreille des officiels du concours et des médias. En lieu et place, fans de la première heure et professionnels du milieu, chez qui les comparaisons allaient de Tom Waits à Ben Harper et à... Carla Bruni (pour l'écriture naturellement coulante et un brin sensuelle), découvrent une onzaine de nouvelles pièces toutes fraîches. Lancé le jour même, dit-on, où l'interdiction de fumer entre en vigueur pour l'ensemble des restaurants et bars du Québec, "Tabac" contient son lot de textes aux allures folk-pop, avec une penchant pour la déstabilisation et l'audace: "Désordres", "Blind" et surtout "Chaos" confirment le côté rebelle du jeune trentenaire.

Puis c'est au tour de la SPACQ de lui accorder le prix Gilles-Vigneault, remis à un auteur-compositeur-interprète en émergence. Cette distinction est suivie d'une bourse de l'Association Québec-Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse dans le cadre de la Bourse RIDEAU et Moran a bientôt l'occasion de faire entendre ses chansons en Europe.

Mais la plume (ou le stylo, ou le clavier) continue de lui démanger et l'imminence d'un second opus se fait bientôt sentir. Avec ses complices musicaux, JF retourne en studio fin 2009 et coréalise "Mammifères", album davantage introspectif, en compagnie de Pierre-Philippe Côté et Thomas Carbou. Catherine Major, compagne à la ville, allie sa voix à celle de Moran sur deux titres: "Los Angeles" et "Aspirine". Sa parution, au tout début 2010, annonce une nouvelle tournée qui prend la route à la mi-février 2010.

On peut visiter le site officiel de Moran.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica