Guillaume
Arsenault

 Guillaume Arsenault

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Guillaume ARSENAULT
Aussi connu sous --  
Naissance 1976   
Carrière professionnelle Depuis 1999   

Fier Gaspésien, Guillaume Arsenault, né à Bonaventure, ne tarde pas, sitôt ses études collégiales terminées, à prendre la route pour « voir du pays » comme le dit l'expression consacrée, tout en donnant à entendre ses chansons jusqu'en France, en passant par l'Acadie et tout le Québec.

Ayant cumulé les prix au Festival en chansons de Petite-Vallée en 2001, il amorce une tournée et autoproduit un premier album "L'arbre". Avec deux amis musiciens, Pierre-André Bujold et Philippe Patenaude, il forme le groupe Les Hâmeçons Salés avec qui est produit un conte musical au titre éloquent: Icitte Asteure. Pas moins de 75 représentations sont données sur tout le territoire gaspésien.

De retour à la carrière solo en 2005, il participe à Ma Première Place des Arts et, après s'être classé parmi les finalistes, se voit décerner deux nouveaux prix. Poursuivant sur cette nouvelle lancée, il est remarqué au Festival Vue sur la Relève en 2006, année où il lance son second DC "Le rang des Îles", sur son étiquette Note Musik des Productions de l'Arbre.

Tentant des alliages inusités, par l'ajout de sons domestiques ou industriels aux instruments traditionnels, il désigne alors cette approche du terme folktronica.

C'est en partenariat avec la maison GSI qu'il lance, printemps 2009, son troisième opus "Géophonik" sur lequel on trouve le singulier "Tour" de Gaspésie où les états d'âme se conjuguent avec l'état des lieux! L'année suivante, qui marque le 250e anniversaire de l'arrivée des premiers Acadiens à Bonaventure, Guillaume est au coeur du projet "J'ai jasé avec mon village" dont les chansons sont écrites avec les élèves de l'école primaire locale. Théâtre, vidéo, conférences, ateliers se partagent le reste de l'horaire de cet artiste hyperactif.

C'est à la rentrée d'automne 2013 que paraît "Oasis station service", un disque qui se singularise par son esthétique évoquant les belles heures du western spaghetti, depuis "Le pic du brûlé" jusqu'à "L'ombre des cactus". Les plus attentifs reconnaîtront au passage un texte emprunté à son illustre compatriote Madame Bolduc ("Les policewomen") ou les imprécations du professeur Philippulus dans L'Étoile mystérieuse ("La fin du monde"). On n'a pas fini de sentir la brise de l'est souffler sur notre paysage sonore...

On peut visiter le site officiel de Guillaume Arsenault.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica