Randall
Spear

 Randall Spear

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Randall Spear 
Aussi connu sous --  
Naissance 1968   
Carrière professionnelle Depuis 1989   

La ville de Québec regorge de talents, c'est connu. S'y côtoient différentes scènes qui parfois s'ignorent, parfois se croisent. C'est une démarche de rencontres que professe Randall Spear pour "Someone To Help Me", paru à l'automne 2011. On y retrouve la trace de nombreuses participations complices issues de divers horizons musicaux. À la différence de ses premiers albums, il y propose ses dix nouvelles chansons uniquement en mode de téléchargement numérique.

Petit-fils d'un musicien folk irlandais, il a eu l'occasion de se plonger, à l'adolescence, dans l'écoute des nombreux records de son beau-frère Bob Beauchamp alors DJ à la radio CHOM-FM, à Montréal. Après avoir étudié la guitare classique et la composition au Conservatoire de musique de Québec, Randall poursuit son apprentissage à l'Université Laval. Cette formation lui permet d'entreprendre une carrière dans l'enseignement. Installé à Havre Saint-Pierre, il fréquente les musiciens du coin, dont plusieurs sont acadiens. C'est en leur compagnie qu'il il crée ses premières chansons dont "Tout mêlé en amour" qui a va devenir un succès à la radio communautaire locale.

Motivé par le succès d'un auteur-compositeur comme Richard Desjardins, il persiste à monter un répertoire original de type folk-rock. De retour à Québec, et s'intègre à la scène urbaine où il a notamment l'occasion de côtoyer des collègues de divers horizons musicaux, notamment le bluesman Pat The White et le virtuose country André Lavergne qui collaborent à l'enregistrement de son premier album "The Most Important Thing". En avril 2009, ce disque se mérite le prix Champlain - Québec Info Musique, catégorie Folk/Country/Blues, décerné par l'Académie des professionnels en musique de la grange région de Québec (APMGRQ) tandis que débutent les travaux en vue d'un second album.

Parallèlement professeur d'anglais au collégial, l'auteur compositeur participe aussi aux enregistrements de Sophie Denis, Clio, Pat The White ainsi qu'à la création de quelques titres du nouvel album en langue anglaise des Respectables, "Sweet Mama" dont "Get More Than I Wanted From Honky Tonkin' and Rock'n'Roll" et "Say Yes, Say No". On ne s'étonne donc pas que Stéphane Dussault, le bassiste de cette formation coréalise une partie de son prochain opus. Outre ce dernier, "Someone To Help Me" compte sur la présence, pour un ou plusieurs titres chacun, de ses amis du groupe de Pat The White, des membres de Projet Orange, de Louis Fernandez et Stéphane Rancourt du Pascale Picard Band, et de Fire Lewis du groupe Surcharge.

Les chansons du nouvel album traitent de thèmes pouvant intéresser plusieurs générations, depuis l'évocation de la situation de personnes âgées et fragiles "The 18th floor" jusqu'à la participation de sa propre fille à la chanson "Mélodie" où celle-ci propose un extrait d'un récit de Félix Leclerc évoquant ses tendres années. Voilà qui donne envie d'en savoir davantage sur ce parcours d'artiste accompli.

On peut visiter le site officiel de Randall Spear.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica