Louis Gérin et Québec 1908

  Louis Gérin et Québec 1908

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous Québec 1908, Hot Potatoes  
Membres de la formation Johanne Gagné, Louis Gérin, Jean-François Laprise, Daniel Marcoux, Denis Pouliot, Judith Turcotte
Carrière professionnelle Depuis 1998   

Sous ce nom circonstanciel, à l'occasion de l'année quadricentenaire de leur ville, les membres de la formation Hot Potatoes ont voulu effectuer un retour dans le temps et se plonger musicalement dans l'atmosphère du siècle précédent. En y regardant de plus près, Québec 1908 s'avère une formation augmentée du groupe. Le clarinettiste Jean-François Laprise et la flûtiste Judith Turcotte sont les deux recrues qui complètent les rangs du quatuor originel.

La naissance de Hot Potatoes remonte à 1998 quand l'enseignant en musique Louis Gérin, pianiste pigiste, et la chanteuse autodidacte Johanne Gagné se découvrent des goûts communs pour le ragtime, musique du début du XXe siècle qui a donné au monde les Scott Joplin et Jelly Roll Morton. Avec deux autres musiciens, le batteur Denis Pouliot et le contrebassiste Daniel Marcoux, ils explorent ce genre musical et d'autres musiques du début du siècle: boogie woogie, blues, charleston, jazz primitif.

En 2004, ils proposent un premier album autoproduit: "Heliotrope Bouquet", du nom d'une pièce de Scott Joplin. On y retrouve des standards du rag instrumental tels "The Entertainer", popularisée par le film The Sting ou L'Arnaque, "Alexander'Ragtime", "Maple Leaf Rag", mais aussi des canons du jazz et du blues tels "Summertime", "Nobody Knows You When You're Down And Out" et bien sûr "When The Saints Go Marchin' In".

À l'approche du 400e anniversaire de leur ville, les musiciens créent de nouvelles pièces aux noms évocateurs tout en y joignant quelques perles de notre passé musical. Ainsi prend forme un répertoire spécifique qui donnera lieu, à l'hiver 2008, à la métamorphose du groupe en Québec 1908, mutation consacrée par la parution, quelques semaines plus tard, de l'album "Le ragtime de Québec". Les chansons d'époque telles "La marche des propriétaires", "Allo, central", "La complainte du pont de Québec" (sur le timbre de "La Paimpolaise") ou "La Huronne" y côtoient la pièce "À la Québécoise" de Jean-Baptiste Lafrenière, composée justement en 1908 à l'occasion du tricentenaire, et des compositions de Louis Gérin qui ont pour noms "La valse du château Frontenac", "Honky tonk à la basse-ville", "Promenade sur les plaines d'Abraham"... et bien sûr "Le ragtime de Québec - Quebec City Rag".

Sur disques et lors de certains spectacles en salle, le groupe s'adjoint quelques surnuméraires comme le saxophoniste André Larue et le violoniste Jacques Lavallée que l'on retrouve sur le récent album. La pièce titre était choisie par l'Harmonie des Cascades de Beauport pour être exécutée lors de l'ouverture des Promenades de Champlain et "La complainte du pont de Québec" comme trame sonore de l'exposition portant sur l'histoire cette structure métallique, à l'Hôtel de Ville de Saint-Romuald.

Le groupe est constitué de:

  • Johanne Gagné: voix

  • Louis Gérin: piano, voix

  • Jean-François Laprise: clarinettes, voix

  • Daniel Marcoux: contrebasse, voix

  • Denis Pouliot: batterie, voix

  • Judith Turcotte: flûte, piccolo, voix

On peut visiter le site officiel de Québec 1908.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica