François
Richard

 François Richard

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable François Richard 
Aussi connu sous --  
Naissance 1956   
Carrière professionnelle Depuis 1978   

S'il est actif sur la scène musicale depuis une trentaine d'années, François Richard a cheminé davantage sur scène ou dans le monde de l'enseignement musical que sur disques. Après avoir étudié la musique de façon intensive à l'adolescence, il était l'un des membres fondateurs du groupe L'Orchestre Sympathique en 1976, avec le vibraphoniste Jean Vanasse et le batteur Mathieu Léger. Avec eux, le pianiste-flûtiste gravera trois albums et parcourra l'Europe, après s'être installé en France au début des années quatre-vingts.

À la dissolution du groupe, en 1986, François poursuit sa démarche dans les sphères du jazz, des musiques du monde et collabore à divers enregistrements dont quelques-uns pour la radio publique CBC. Auparavant, en marge de ses activités avec L'OS, il avait composé quelques musiques de films dont celle des Bons Débarras de Francis Mankievicz, qui lui avait valu un prix Juno en 1980.

Participant assidu du Festival international de jazz de Montréal, il y fait des rencontres mémorables et des collaborations qui le motivent dans sa recherche. En 1998, il publie son premier album "Coïncidence" puis s'affaire à la composition de musiques d'ambiance pour les Productions Allegro. Il devient chargé de cours en 2001 à l'Université de Sherbrooke puis dans divers établissements d'enseignement: Collège Vanier, UQÀM. En 2002, il fonde les Créations Musicales François Richard (CMFR) afin de produire des concerts en toute autonomie. Parallèlement, il travaille à des projets avec Juan Joze Carranza, puis Gino Quilico tout en préparant son second opus personnel.

Entre temps, il participait en 2004 à la reformation ponctuelle du groupe de ses vingt ans, pour souligner le vingt-cinqième anniversaire de l'album "En concert à la Grande Passe", premier enregistrement de l'OS paru en 1979. C'est l'année suivante (2005) que paraît "Ad Infinitum", son nouvel effort indépendant, en collaboration avec Effendi Records. La même année, il propose le spectacle Apologie II qui sera en nomination pour un prix Opus.

L'année 2006 est marquée d'une collaboration avec le Musée des Beaux-Arts de Montréal en hommage aux peintres impressionnistes. C'est son premier spectacle avec le Nouvel Orchestra. Par la suite, une coproduction avec la Cinémathèque québécoise lui fournit l'occasion d'accompagner en direct la projection du film Underworld. Y participent aussi Michel Donato et François Bourassa, deux musiciens renommés. Nouveau projet inusité: le Module de création spontanée, donné au Lion d'Or en compagnie de Claude Lamothe, Michel Dubeau, Pierre Tanguay et Alez Bellegarde, également en 2007.

Après avoir consacré un événement musico-poétique à des textes de Charles Baudelaire et Antonin Artaud, en collaboration avec l'auteur littéraire Stanley Péan, il enregistre avec sa nouvelle formation, qu'il surnomme son triple quartet, l'album "Nouvel Orchestra" à l'hiver 2008. Celui-ci paraît au printemps et le groupe se produit au Lincoln Center, à New York, avant de venir présenter ses nouvelles créations à l'édition 2008 du FIJM.

On peut visiter le site officiel de François Richard.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica