Bernard
Simard

 Bernard Simard

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Bernard SIMARD
Aussi connu sous --  
Naissance 1959   
Carrière professionnelle Depuis 1983   

Si on pouvait voyager dans le temps, on trouverait sans doute une guitare tout près du berceau de ce propagateur de la chanson traditionnelle qui s'inscrit dans la lignée des Raoul Roy, Yves Albert et autres cueilleurs-interprètes de notre patrimoine chanté. Difficile en effet d'imaginer Bernard Simard sans son instrument qu'il gratte depuis des temps immémoriaux. Que ce soit seul, en compagnie de mélomanes de passage ou bien au sein de groupes plus formels, le guitariste chanteur est un infatigable chercheur et interprète des chants hérités des générations précédentes.

Les premières formations avec qui il parcourt villes et villages du Québec sont Ma Tante Alys, au début des années 1980, puis La Bottine Souriante, dont il fait partie de 1983 à 1987. Le groupe se rend alors dans l'Ouest des États-Unis, visite plusieurs pays d'Europe, parcourt le Canada et retourne sur la côte du Pacifique. C'est durant cette période qu'est enregistré l'album "La traversée de l'Atlantique" où Bernard ravive la chanson "Le Lac à Beauce", un des fleurons du regretté Yves Albert.

Le prochain jalon du parcours de notre troubadour a pour nom Manigance. On est alors à l'ère de la cassette audio et c'est sous ce format que le groupe laisse quelques traces de son passage, en 1988 et en 1991. Nouveaux voyages, participation à diverses manifestations dont la Fête du chant de marin, un de leurs séjours en France annonce le début d'une nouvelle étape pour Bernard. Il s'installe en effet dans ce pays au terme d'une tournée des Clochards célestes, duo formé de Mario Forest, autre ex-membre de la Bottine Souriante, et de Bernard. Ce dernier y demeurera pour la majeure partie des années quatre-vingt-dix.

En France, il côtoie notamment des musiciens bretons et se joint aux groupes Gwazigan, Cabestan, Matawin, Nuked. En 1997, il effectue une tournée au Gabon en compagnie de deux Bretons qui ont choisi pour patronyme Tabarnak (sans lien avec l'album du groupe Offenbach!). Plusieurs enregistrements de ces groupes sont édités en Europe, notamment sur les étiquettes Keltia musique et Pixie. Parallèlement à ces expériences au sein de groupes aux esthétiques définies, Bernard Simard se produit en solo lorsque les circonstances s'y prêtent, que ce soit au Québec, en France, en Irlande ou ailleurs.

Revenu s'établir au Québec au début de la décennie 2000, il est de la formation Le Vent du Nord dont l'album "Maudite moisson" reçoit le prix Juno 2003 dans la catégorie Roots & Traditional Album et un Prix Opus à titre de Concert de l'année, catégorie Jazz et Musiques du monde. Le disque fut aussi en nomination pour un Félix. En tant que membre de Vent du Nord, il a l'occasion de participer à un événement tenu par l'équipe du magazine National Geographic en 2004. Son séjour au sein du groupe se termine peu après une participation remarquée à l'émission The Chieftains in Canada, enregistrée à Halifax en mai 2004.

Toujours en 2004, ses nouvelles expériences musicales incluent le Trio à Quatre, un retour sur scène du groupe Manigance lors du Festival Mémoire et Racines et une collaboration avec la troupe Danse-cadence. L'année suivante est marquée, outre ses spectacles réguliers, d'une participation au spectacle et au disque "Que l'Yable les emporte!" de l'ensemble de musiques anciennes Constantinople. Un projet qui sera bientôt mené en tournée.

Toutefois les fans seront heureux d'apprendre que Bernard, qui a lui-même prêté ses talents à tant de groupes et d'artistes de tous horizons depuis 1981, a attendu l'hiver 2007 pour proposer son premier album solo, intitulé justement "Spectacle solo" enregistré au café-bar L'Interlude, à Joliette, en décembre 2006.

On peut visiter le site officiel et l'espace Web de Bernard Simard.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica