Damien
Robitaille

 Damien Robitaille

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Damien Robitaille 
Aussi connu sous --  
Naissance 1982   
Carrière professionnelle Depuis 2003   

Certains artistes doivent s'astreindre à un long apprentissage avant de trouver leur personnalité musicale. Ce n'est certes pas le cas de Damien Robitaille qui, dès son premier enregistrement indépendant, en 2003, affiche une couleur et un style tout à fait personnels. Les gens du métier et le public des divers événements où il se présente ne s'y trompent pas: révélation des Francouvertes 2005 après s'être illustré à Ontario Pop et au Festival international de la chanson de Granby deux ans plus tôt, Damien ne tarde pas à occuper une niche exclusive sur la scène de la chanson d'expression française. Ayant grandi à Lafontaine, village du centre-sud de l'Ontario, il baigne dans la musique et les chants religieux, sa mère étant pasteure. Dès l'âge de huit ans, il apprend le piano. À l'adolescence, il opte pour la guitare et s'initie à la trompette et au violon.

S'étant inscrit à l'Université Wilfrid-Laurier, à Waterloo, il fait partie d'un groupe rock, The Mezameeze, tout en poursuivant des études en piano classique. Porté par quelques succès suite à la participation de son groupe, avec il met de l'avant ses premières compositions aux inévitables battles of the bands du milieu étudiant, il s'inscrit à Ontario Pop, concours qu'il remporte au printemps 2003. Il se rend ensuite au Québec où il s'inscrit à l'École nationale de la chanson de Granby. À l'été 2004, il est finaliste au Festival Chanson en fête à Saint-Ambroise et deux semaines plus tard, il se voit décerner pas moins de six prix à Granby. Autant dire qu'il monopolise l'attention des médias et du public présent.

Installé à Montréal où il ne tarde pas à faire connaissance avec une "Sexy séparatiste", Damien multiplie les occasions de se faire valoir. En 2005, il se mérite le Prix Galaxie à Contact Ontarois puis est sur les rangs pour les Trilles d'Or au Gala de la chanson franco-ontarienne. La même année, son passage aux Francouvertes, où il est à nouveau lauréat dans la catégorie auteur-compositeur-interprète, est suivi d'un mini-album qui permet à plusieurs radios de diffuser ses premiers titres marquants. "Pas de préférence" et "Électrique" révèlent un pince-sans-rire à l'humour infaillible et au sens musical très aiguisé. Une plus grande pénétration des régions francophones du Canada, aux quatre coins du Québec et même outre-Atlantique, s'opère suite à sa participation à la série Chansons QIM'ANIM, diffusée sur une soixantaine de fréquences dont près de la moitié en France.

Mais l'artiste ne perd pas un instant. Remarqué par les démarcheurs de la maison Audiogram aux Francouvertes, il se faisait entendre lors de plusieurs événements capitaux tout en préparant un premier album officiel. Cette fois, c'est quatorze titres, dont quatre refontes de son mini-album éponyme qui sont proposés sous le titre "L'homme qui me ressemble". Tout en affichant une diversité de styles, du country minimaliste ("Rouge-gorge" avec la participation de Mara Tremblay, "Tous les sujets sont tabous") au ragtime de la femme "Électrique", chacun de ces mini-scénarios affiche la marque de Robitaille qui s'avère un véritable cas à part dans le paysage des années 2000. Pour prolonger le plaisir, disons que les deux dernières plages de "L'homme qui me ressemble" sont de brillant pastiches, l'un arborant une combinaison tambourine-guitare digne des années soixante pour "Sexy séparatiste", le dernier "Dans l'horizon, je vois l'aube" s'avérant un hommage réussi à l'une de ses sources avouées: les édifiants Cahiers de la Bonne chanson. Il convient d'ailleurs de souligner le travail de l'illustrateur François Escalmel qui a su recréer l'esthétique propre à cette iconographie patrimoniale.

Outre ses tournées en Ontario et au Québec en 2006 et 2007, l'Ontarois se rend en France, en Belgique et en Suisse, notamment au festival Pully-Lavaux à l'heure du Québec, aux FrancoFolies de Spa et aux Déferlantes de Capbreton. Au Québec, où il a élu domicile, son album et le spectacle qui s'ensuit lui valent quatre nominations au Gala de l'ADISQ à l'automne 2007. Citons quelques prestations remarquées au spectacle collectif Chapeau à Plume, dans le cadre du Coup de coeur francophone de 2006 et à l'Estival de St-Germain-en-Laye où il se produire en première partie d'Alain Bashung, en octobre 2008.

Damien entre bientôt en studio pour son deuxième disque officiel et enregistre les nouvelles chansons qui paraîtront l'été suivant sur son prochain album "Homme autonome". Pour l'occasion, les couleurs musicales pop-rétro s'ajoutent à ses propos pince-sans-rire fort goûtés. Entre temps, l'artiste qui est le porte-parole des Francouvertes 2009 est récipiendaire de 5 trophées Trille Or en mars 2009.

On peut visiter le site officiel de Damien Robitaille.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica