Geneviève
Soly

 Geneviève Soly

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Geneviève Lagacé 
Aussi connue sous Geneviève Soly  
Naissance 1957   
Carrière professionnelle Depuis 1978   

Les clavecinistes ne sont pas légion parmi nos musiciens; plus rares encore sont les artistes qui ont approfondi le répertoire créé pour cet instrument au point de ramener au grand jour un de ses maîtres oubliés. C'est le cas de Geneviève Soly qui depuis 2001 travaille à ramener à nos oreilles la musique de Christoph Graupner, musicien et compositeur rattaché pendant plus de quarante ans à la chapelle du Landgrave de Darmstadt, principauté de la Hesse, dans la première partie du XVIIIe siècle.

Née d'une famille d'organistes et clavecinistes, Geneviève Lagacé, fille de Bernard et Mireille, a pour ainsi dire baigné dans la musique dès sa tendre enfance. Âgée d'à peine vingt ans, avec un Premier prix du Conservatoire de musique du Québec à Montréal et boursière du Conseil des Arts du Canada, elle se rend perfectionner son art en Europe puis revient au pays et se produit en récital à l'Oratoire Saint-Joseph où l'on remarque la force de son jeu et sa maîtrise des grandes orgues.

Après s'être jointe au violoniste Jean-François Rivest avec qui elle se produit quelque temps en duo, Geneviève devient la claveciniste attitrée de l'ensemble I Musici de Montréal en plus de collaborer à plusieurs grands orchestres. C'est toutefois avec la concrétisation du projet Les Idées heureuses, en 1987, que Geneviève Soly s'affirme comme une véritable leader en matière de répertoire baroque. Parallèlement, elle poursuit des études qui mènent à l'obtention, en 1992, d'un doctorat en interprétation au clavecin à l'Université de Montréal tout en se dotant d'une formation en musicologie. C'est à ce titre qu'elle amorce une ambitieuse revalorisation de l'oeuvre de Christoph Graupner, compositeur contemporain de Bach et de Handel, à qui elle consacre une série de "Partitas pour clavecin" en six volumes, à partir de 2002, tout en enregistrant aussi plusieurs albums de sa "Musique instrumentale et vocale" dont le remarquable "Noël à Darmstadt - Musique instrumentale et vocale – Volume 3". Son entreprise de redécouverte se traduit aussi par des conférences, des ateliers, l'édition de partitions musicales de Graupner et des concerts dédiés au compositeur, tant en solo qu'avec l'ensemble Les Idées heureuses.

Déjà en 1997, le Conseil québécois de la musique lui avait décerné le prix Opus de la Personnalité de l'année, soulignant son apport à titre de communicatrice et de vulgarisatrice en matière de musique des XVIIe et XVIIIe siècle. On peut également l'entendre dans le cadre du Festival international de Lanaudière, du Festival de musique baroque de Lamèque, au festival Musica Antiqua de Bruges et en de nombreuses villes d'Amérique du Nord et d'Europe. Ses travaux sur Graupner ont été salués par toutes les revues musicales d'Occident.

On peut visiter le site officiel de Geneviève Soly

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica