Marie-Andrée
Ostiguy

 Marie-Andrée Ostiguy

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Marie-Andrée Ostiguy 
Aussi connue sous --  
Naissance --   
Carrière professionnelle Depuis ?   

La polyvalence n'empêche nullement le développement de nos aspirations artistiques. C'est ce que nous prouve, année après année, la virtuose du piano Marie-Andrée Ostiguy. En plus de jouer divinement et de composer d'adorables pièces pour piano, cette instrumentiste est également femme d'affaires et n'hésite pas à s'impliquer dans diverses initiatives de nature sociale. Enfin, outre ses présences en concerts et sur disques, on peut l'entendre se produire lors d'ateliers, de classes de maîtres ou en récital dans les milieux scolaires.

Issue d'une famille où la musique occupe une place importante, sa mère et son aïeule ayant une attirance pour les touches d'ivoire, elle est également témoin de l'implication de son père auprès de la chorale de Marieville dont il fut le fondateur. Dès l'âge de quinze ans, la pianiste se rend participer à des classes de maîtres à New York avant d'entreprendre son parcours professionnel. Ses années de formation la mènent du Conservatoire de musique de Montréal au Julliard School à New York, à l'Université d'Indiana et au Banff School of Fine Arts avant d'obtenir un baccalauréat en interprétation piano à l'Université de Montréal.

Tous ses albums, le tout premier daté de 1988, sont parus sur sa propre étiquette: Mamusico, dont elle en est également co-productrice exécutive. "Montréal Concerto", qui présentait ses premières compositions, lui a valu dès le départ deux nominations au Gala de l'Adisq. Poursuivant sa formation, il aura fallu attendre six ans avant que Marie-Andrée ne récidive avec "Tandem". Ce nouvel album, regroupant quatorze autres oeuvres de son cru, se retrouve en nomination à la fois pour les trophées Félix et Juno, lors de la saison 1994.

À titre de membre du groupe de compositeurs Les Mélodistes Indépendants, Marie-Andrée Ostiguy participe à l'ouvrage collectif Pour l'amour de la musique, publié aux Éditions l'Essentiel en 1996. La pianiste amorce alors une série d'enregistrements mettant en valeur certains de ses compositeurs préférés. "Española", album double qui est lancé en 1999, rend hommage aux plus belles mélodies d'Isaac Albéniz et de Enrique Granados. Il sera suivi des "Valses & Impromptus" de Frédéric Chopin (2001) et d'une "Escapade" dans le répertoire de Mozart, l'année suivante. Ces enregistrements sont réalisés sous la direction d'Henri Brassard, maître pianiste auprès duquel elle poursuit son perfectionnement.

L'artiste est fréquemment invitée sur des scènes de prestige et lors de festivals de musique classique nord-américains. En 2000, sa participation au Redlands Bowl Summer Music Festival, à Los Angeles, a pu être vue à la grandeur du continent, sur le réseau PBS, diffuseur de l'événement. Cette reconnaissance internationale ne l'empêche pas de s'impliquer au plan local, notamment lors des Journées de la culture, ou auprès des Jeunesses musicales, de même qu'à la Table culturelle de la Vallée du Richelieu dont elle a assumé la présidence pendant deux ans. On la retrouve également près d'organismes voués à des causes humanitaires, tels le Relais de la vie, organisé par la Société canadienne du cancer.

Son récital en solo à la Cinquième salle de la Place des Arts et celui donné à la salle Maisonneuve avec l'orchestre de chambre I Musici de Montréal, tous deux en 2003, se sont déroulés à guichets fermés. Poursuivant sa sélection des oeuvres pour piano, sa prochaine offrande propose en 2004 une interprétation toute en finesse de pièces de Franz Schubert. Le contenu de ces "Impromptus & Scherzi" donne lieu, sur scène, à ce que l'artiste qualifie de Schubertiades, thème d'un spectacle fort apprécié. En 2006, plus de dix ans après "Tandem", Marie-Andrée prépare un nouvel album de ses compositions, "Rêveries" qui paraît l'année suivante. Cette fois, la soliste s'entoure du quatuor à cordes Artémuse et confie la réalisation de l'enregistrement au réputé chef Gilles Ouellet qui signe aussi plusieurs arrangements de ce plus récent et généreux opus (seize titres) largement inspiré de la nature.

On peut visiter le site officiel de Marie-Andrée Ostiguy.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica