Caïman Fu

  Caïman Fu

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation Igor Bartula, Isabelle Blais, Nicolas Grimard, Yves Manseau, Mathieu Massicotte
Carrière professionnelle Depuis 2000   

C'est le propre des êtres vivants, que ce soit individuellement ou collectivement, d'évoluer. Le groupe Caïman Fu qui s'était fait connaître pour son énergie scénique, reprenait vie à l'automne 2012 sur un ton plus intimiste, "À des milles" de sa dernière incarnation, après une pause de quatre ans. Devant se partager entre les divers projets qui sollicitent ses talents de comédienne et sa vie familiale, Isabelle Blais, chanteuse du groupe, tenait à reprendre le fil de l'aventure musicale avec le quatuor.

Seuls membres fondateurs encore au sein de la formation, Isabelle et Nicolas Grimard ont fait connaissance au début des années 1990 au Cégep de Trois-Rivières. Ce n'est cependant que plusieurs années plus tard que le groupe enregistre une de ses performances au bar le Va-et-vient "Va-et-vient Live" et se fait entendre à divers événements et concours: Envol et Macadam, les FrancoFolies de Montréal...

Au printemps 2003 paraît un premier album professionnel éponyme. Certains comparent alors le groupe à rien de moins que les Rita Mitsouko! Pendant que la carrière d'Isabelle Blais se solidifie au théâtre (Hamlet, Le procès) et au cinéma (Les invasions barbares, "Monica la Mitraille", Les aimants où elle chante le thème musical en duo avec Dumas en plus d'y tenir un rôle principal, "Saint-Martyr-des-Damnés", etc), la formation doit espacer ses prestations, mais garde sa flamme musicale intacte.

Au printemps 2005, la chanteuse retrouve ses complices et "Les charmes du quotidien" donnent à Caïman Fu un nouvel élan. Les spectacles du groupe alternent avec des périodes de tournages (Bluff, Borderline, La belle empoisonneuse au cinéma; Nos étés, C.A. à la télévision). C e n'est qu'en 2008, après un séjour en France, que l'on a droit au lancement de "Drôle d'animal". En plus des textes d'Isabelle, on y retrouve quelques emprunts choisis dont "Le mot et la chose", galanterie du curé-poète Gabriel-Charles de l'Attaignant (XVIIIe siècle) et "Aime rêve désire", adaptation du "Toujours" de Jean Lahor. Ces références lettrées ne portent cependant pas ombrage à la fougue et à l'énergie toute contemporaines du groupe.

Loin de se concentrer sur leur propre univers. Les membres du groupe n'hésitent pas à appuyer les projets auxquels ils croient: parrainage du Salon de la musique indépendante de Québec (SMIQ), prévention du suicide et autres préoccupations de la réalité contemporaine.

Après une nouvelle interruption de près de quatre ans, qui aurait pu être définitive si ce n'était la solide amitié des trois membres restants de l'équipe 2008, Caïman Fu procède en douceur pour l'enregistrement de "À des milles". Réalisé par Carl Bastien, l'album propose des sonorités plus douces, où le piano occupe une place importante, aborde des propos plus graves "Volcan Montréal", "Kiki" (inspirée du rôle d'Isabelle dans Borderline), "Une étoile" et propose une adaptation de "Ah! Que La vie est belle" de Brigitte Fontaine et Areski Belkasem.

Le quatuor prend la route à l'été 2013 pour Tadoussac avant de visiter les Francofolies de Montréal, de Larochelle et de Spa.

Le groupe est constitué de:

  • Isabelle Blais: voix, shakers, guiro, berimbao, percussions
  • Nicolas Grimard: guitares, lap steel, orgue
  • Dominic Laroche: basse, piano
  • Mathieu Massicotte: batterie, percussions (depuis 2008)

Le groupe a aussi compté dans ses rangs:

  • Igor Bartula: basses (2000-2008)
  • Alain Bergé: batterie (2006-2007)
  • Pascal Gingras: batterie (2000-2004)
  • Yves Manseau: guitares (2000-2008)

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica