Didier
Boutin

 Didier Boutin

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Didier Boutin 
Aussi connu sous --  
Naissance 1963   
Carrière professionnelle Depuis 1990   

Originaire de France, plus précisément de la Vendée, c'est surtout en Amérique que Didier Boutin fait valoir ses talents à partir de la fin des années quatre-vingt, après un détour de quelques années à Paris. Arrivé sur notre continent, il séjourne quelque temps dans la Capitale québécoise et y établit ses premiers contacts musicaux avec une bande de joyeux drilles: Les Cabochons. On retrouve d'ailleurs son nom sur une production-maison du groupe, parue sur cassette en 1992 et intitulée laconiquement "Musique de party".

S'étant laissé séduire par les sirènes de la métropole, à l'instar de plusieurs créateurs sans débouchés fixes, il y collabore avec plusieurs artistes alors en voie d'émergence, de Jean Leloup à Dédé Traké en passant par WD-40 ou Diabolus in Musica. Après avoir réalisé quelques démos qui ouvrent les ondes à ses petits hymnes teintés d'ironie (dont l'éloquent "Vive les productions indépendantes"), son premier véritable album "Les choses simples" voit le jour en 2000 et lui apporte une certaine reconnaissance de ses pairs. La même année, il participe à la série de spectacles-découverte Nouvelle Chanson, aux FrancoFolies de Montréal.

Poursuivant sa route au gré des rencontres, il s'entoure d'un trio aux idées compatibles et procède, entre deux apparitions publiques, à la mise en forme d'un nouvel album qui paraît à l'automne 2004, sur son étiquette Le Salon Rouge: "Sans le Malheur, le Bonheur c'est Triste". Toujours subtil, le baladin demeure un pince-sans-rire des plus alerte avec des titres comme "L'ennui positif" ou "Quand les arbres parleront".

On peut visiter le site officiel de Didier Boutin.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica