Major Lee

  Major Lee

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation Antoni Boluda, Hugo Doyon, Frédérick Gagnon, Sébastien Houle
Carrière professionnelle Depuis 2005   

L'aventure du groupe Major Lee remonte au début de la décennie 2000 alors que Sébastien, Frédérick et Hugo forment le groupe Nucléik en compagnie d'Antoni Boluda, aussi membre des formations U.Seed et Guerilla. Après avoir gravé deux albums, Nucléik se métamorphose et certains de ses membres se présentent comme le Groupe Sans Nom. Début 2005, les musiciens originaires de Victoriaville se joignent à Newrock, l'organisation derrière le succès des Pistolets Roses, qui met de l'avant un concours visant à leur trouver un nouveau nom.

Maintenant connus comme Major Lee, les trois compères repêchent l'ancien batteur de U.Seed et de Nucléik, Hugo Doyon et entreprennent l'enregistrement de nouvelles chansons. Suite à la pièce "Sors de mon lit" qui commence à tourner en ondes et avec la collaboration de Francis Bédard des Pistolets Roses, le quatuor procède à la réalisation de "Ça passe ou ça casse" qui paraît en avril 2005. Affichant des sonorités punk-rock à la façon de Offspring, Blink 182 ou No Use For A Name, Major Lee allie un côté mélodique à la rugosité qui caractérise les adeptes de musiques de défoulement, le tout en français!

Les thèmes abordés sur "Ça passe ou ça casse" peuvent se faire sérieux ("Un tour en ville" chronique le quotidien d'une jeune fugueuse, "Station Papineau" traite d'un geste fatal) ou virer carrément au party, à l'image des conversations et des préoccupations de tous les "Ti-Q" et des "Vieux chums", effleurant même un clin d'oeil au folklore urbain avec leur reprise musclée du "Sentier de neige". Le lancement est suivi d'une tournée Partys Extrêmes, en compagnie de Grimskunk puis des Trois Accords, tournée qui précède la participation de Major Lee au Vans Warped Tour 2005 à Québec et à Montréal, l'été suivant.

Le groupe est constitué de:

  • Antoni Boluda: basse, voix
  • Hugo Doyon: batterie
  • Frédérick Gagnon: guitare
  • Sébastien Houle: guitare

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica