Roland
Lebrun

 Roland Lebrun

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Roland Lebrun 
Aussi connu sous Le soldat Lebrun  
Naissance 1919-1980   
Carrière professionnelle 1941-1980   

Dans les années 1930, Roland Lebrun, avec des membres de sa famille, forme un ensemble vocal et instrumental qui se produit dans les réceptions de mariage et réunions familiales de la région de Shawinigan. En 1941, Roland Lebrun devient engagé volontaire dans le régiment des Voltigeurs de Valcartier, en banlieu de Québec, mais la maladie l'empêche d'aller combattre en Europe. Il s'inscrit à plusieurs concours d'amateurs et remporte celui du Palais Montcalm. Cela lui vaut d'interpréter ses compositions trois fois la semaine sur les ondes de CHRC. Ses textes simples traduisent les préoccupations des soldats et de leur famille en temps de guerre.

L'enregistrement de la chanson "L'adieu du soldat" remporte un énorme succès. L'armée canadienne capitalise rapidement sur cette soudaine renommée et lui fait effectuer une tournée du Québec et des Maritimes afin de stimuler le recrutement. Roland Lebrun accumule les succès sur disque: "La complainte d'une mère", "J'ai quec'chose dans l'coeur", "Au bord de la mer argentée" et "Le retour au petit foyer". Si plusieurs de ses chansons traitent simplement de l'éloignement des siens ou de l'amour de la patrie, quelques textes se distinguent par leur poésie teintée de sagesse populaire: "Grand-maman", "J'ai pleuré trois fois", "Tous les deux". S'il se laisse tenter par un certain exotisme à la mode dans l'immédiat après-guerre ("La vie d'un cowboy ", "La mort d'un cowboy des prairies", "Le gondolier de Venise"), Roland Lebrun demeure à jamais le soldat Lebrun pour son public et les titres qu'il a popularisés au début des années 40 demeurent ses chansons fétiches.

Au milieu des années 1950, Roland Lebrun cesse toute activité artistique afin de se consacrer à l'éducation de sa famille. Il recommence à se produire en spectacle avec ses enfants, sous le nom de La famille Lebrun, vers 1963 et présente, en 1968, un spectacle à guichet fermé au Palais Montcalm de Québec. On lui remet alors un disque d'or pour des ventes totalisant plus d'un million d'exemplaires. Entre 1967 et 1972, Roland Lebrun anime une émission matinale à CHRC et fait quelques spectacles sur scène et à la télévision avec ses cinq enfants. Il se retire par la suite à Beauport, près de Québec. En 1969 la chanteuse Marthe Fleurant, qui venait d'effectuer un virage de la musique pop vers la chanson rustique, a inclus quelques-unes de ses chansons ("J'ai quec' chose dans l'coeur", "Grand-maman") à son répertoire. Une sélection de ses chansons a récemment fait l'objet d'un album de la "Collection Québec Info Musique", sur étiquette Experience.

Source

Ce texte biographique a été rédigé par Robert Thérien, chercheur et spécialiste de la chanson québécoise pour le compte des Disques Expérience (une division de XXI-21 Productions inc.) et actualisé par l'équipe de Québec Info Musique.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica