Les
Boréades

 Les Boréades

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation Francis Colpron, Hélène Plouffe
Carrière professionnelle Depuis 1991   

Dans des temps mythiques, les Boréades étaient des demi-dieux, fils de Borée lui-même personnification du Vent du Nord. À notre époque plus sensible aux dimensions concrètes de l'environnement humain, le nom désigne tout de même des personnages aux pouvoirs particuliers. Les musiciens demeurent en effet des êtres dotés d'une dimension mystérieuse et un peu surnaturelle qui charme les autres humains.

L'aventure des Boréades modernes débute en 1991, à l'initiative de Francis Colpron, jeune flûtiste déjà réputé pour sa participation à l'Ensemble de flûtes à bec de Châteauguay, ayant poursuivi sa formation à l'Université Laval (Québec) puis au Conservatoire d'Utrecht (Pays-Bas) et qui désirait donner forme à sa passion pour la musique des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le groupe prend sa forme actuelle à partir de 1994 lorsque Susie Napper et Hélène Plouffe se joignent à l'aventure. Le trio, qui s'adjoint d'autres musiciens au gré de chaque programme présenté, se spécialise dans l'interprétation fidèle de musique ancienne grâce à l'utilisation, selon l'esprit de l'époque, d'authentiques instruments baroques. Un premier album "Sonates virtuoses du XVIIe siècle", paru en 1994, leur vaut une nomination au gala de l'ADISQ. Leur présence est appréciée des mélomanes, notamment ceux des réseaux Musique Royale et Jeunesses Musicales qui les amènent à se produire en Nouvelle-Écosse et en Belgique au cours de l'année 1996 puis à nouveau en 1997.

Un prix Opus du Conseil québécois de la Musique leur est décerné à titre de meilleur concert pour l'année 1998-1999, en décembre 1999. L'année suivante, c'est l'album "Telemann: suite et concertos", leur cinquième contribution discographique, qui est récompensée par le prix du meilleur enregistrement dans la catégorie Musique baroque et classique. Entre temps, les Boréades retournent avec la tournée Musique Royale en Nouvelle-Écosse où la formation a l'occasion de collaborer avec le compositeur américain Philipp Glass, à l'occasion du Scotia Festival of Music à Halifax, en juin 1999. Ils partagent de plus en plus fréquemment la scène avec des invités de renom tels: Karina Gauvin, Hervé Niquet ou Suzie LeBlanc.

En 2000, le groupe présente ses premières représentations de chansons des Beatles adaptées au style baroque, lesquelles suscitent d'abord la curiosité avant de devenir un spectacle couru. Un premier album "Beatles baroque" paraît cette même année, suivi de deux autres volumes à quelques années d'intervalle. Les autres thèmes des concerts des Boréades sont: Chez les Visitandines; L'Allemagne classique; Chaconnes et Passacailles ainsi que Passions françaises. Parmi les événements majeurs qui suivront, on retrouve la Frick Collection de New York, OnStage at Glenn Gould Studio à Toronto et la journée mondiale de la Francophonie, où les Boréades se produisent en concert avec l'Orchestre philharmonique de Prague en mars 2002, lors d'une tournée européenne de 24 concerts.

À l'été 2002 le groupe se rend à Vancouver où il participe au Festival de musique ancienne de Vancouver et au Festival Vancouver. L'automne et leur spectacle Pipo et la mère Noël les amène au Nouveau-Brunswick puis, pour une série de 30 représentations, à la salle Jeunesse Musicales du Canada à Montréal. Après une nouvelle tournée européenne au printemps 2003, leur seconde visite aux festivals musicaux de Vancouver est suivie d'une tournée dans l'ouest Canadien en novembre avec Masterpieces of the High Baroque, un programme dédié à la musique de Bach, Handel, Telemann, etc.

Suite à la sortie de "Beatles baroque II", les Boréades proposent à nouveau le répertoire du quatuor britannique à diverses occasions dont le festival Montréal Baroque, le Festival Bach de Québec et le Festival de musique de Brême, en Allemagne. Le groupe retourne en studio en 2003 pour l'enregistrement de "Acis & Galatea - Handel" qui figure à leur répertoire depuis 2002. Pour cette oeuvre pastorale, les musiciens s'adjoignent les ténors Mark Bleeke, Marc Molomot, la soprano Suzie LeBlanc et le chanteur basse Nathaniel Watson. Par ailleurs, le groupe n'hésite pas à accompagner une soliste comme Karina Gauvin avec qui ils collaborent en 2005 et 2006 pour les disques "Hyver", incluant notamment la cantate de ce titre de Joseph Bodin de Boismortier, et un florilège d'Airs de "Purcell".

Entre temps, la formation baroque a exploré les oeuvres de Carl Philipp Emmanuel Bach, cinquième fils de Jean-Sébastien. L'album "Kammermusik" reprend deux "Sonate en trio", l'une pour flûte à bec basse, alto et basse continue, l'autre pour 2 violons et basse continue, et deux "Quatuor pour pianoforte" de ce compositeur. L'automne 2006 marque le retour à un terroir du XXième siècle avec la parution de "Beatles baroque III", toujours sous la direction d'Eric Milnes, collaborateur de longue date des Boréades.

L'année 2007 est des plus productives pour l'ensemble baroque. Après une rétrospective réunissant des oeuvres d'une dizaine de compositeurs, dont le répertoire a été visité au cours de la décennie précédente, sous le titre "Journey", le groupe explore celui d'Alessandro Scarlatti, notamment ses oeuvres de 1725, soit les derniers mois de sa vie. Cette année-là voit aussi la réédition des "Noëls français du XVIIIe siècle aux instruments", l'un de leurs premiers enregistrements, sous le simple titre de "Noëls". L'exploration du répertoire de Scarlatti se poursuit avec la publication de "La Geniale - Sinfonias & Concertos" qui réunit aussi des airs pour flûte et orchestre d'Albinoni, Vivaldi et Torelli à l'hiver 2011.

Le groupe est constitué de:

  • Francis Colpron: flûtes à bec, flûte traversière

  • Hélène Plouffe: violon baroque, alto

Le groupe a aussi compté dans ses rangs

  • Susie Napper: violoncelle baroque, viole de gambe, violoncelle

et de façon ponctuelle:

  • Stephen Bard, Sylvain Bergeron, Femke Bergsma, Marie Bouchard, Mark Bleeke, Olivier Brault, Pierre Cartier, Mélissandre Corriveau, Norman Engel, Karina Gauvin, Jacques-André Houle, Grégoire Jeay, Matthew Jennenohn, Amanda Keesmaat, Manfred Kraemer, Éric Lagacé, Suzie LeBlanc, Nicolas Lessard, Margaret Little, Chloe Meyers, Eric Milnes, Marc Molomot, Hervé Niquet, Stéphanie Révidat, Marten Root, Marguerite Schabas, Skip Sempé, David Sinclair, Capriccio Stravagante, Pablo Valetti, Nathaniel Watson, Alexander Weimann

On peut visiter le site officiel des Boréades.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica