WaterOnMars

  WaterOnMars

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation Lyne Goulet, Marco Grenier, Benoit L'Allier, Philippe Navarro, Dominic Paré
Carrière professionnelle Depuis 2003   

Originaire de Labrador City, Philippe Navarro joue de la guitare depuis son enfance. À onze ans, il a construit sa première guitare électrique avec les composantes électroniques d'un magnétophone: vingt ans plus tard, rien n'a vraiment changé pour ce perfectionniste du son. Ses voyages sur la planète bleue et dans l’univers musical en font un touche-à-tout qui aime explorer différents environnements sonores du Québec et d’ailleurs.

Au début des années quatre-vingt-dix, entre deux spectacles de chanson québécoise ou de musicien de rue, de Chicoutimi à Bathurst, il a travaillé à la production de démos pour lui-même ou pour d’autres musiciens. Amoureux de la guitare Fender Stratocaster, Philippe a fait un stage dans les jam sessions de blues à Québec, notamment au défunt Bulldog avec Carl Tremblay.

Puis, il a pris la route pour Vancouver où il s’est produit sur scène pendant deux ans, s'adonnant au rock avec le groupe Jake and the Snakes et à la musique celtique avec Aon.

De retour à Montréal en 1997, Philippe a joué quelque temps avec le groupe progressif Anasazi. En 2001, il a autoproduit un premier disque folk, intitulé "Stereo" sous son nom personnel. Collectionneur invétéré de vinyles, Philippe s'est par la suite initié au plaisir des loops, des échantillonnages, des bidouillages électroniques et des scratches en tous genres.

Benoit L’Allier, musicien chevronné qui maîtrise entre autres le blues, le rock, le reggae et la chanson française, a été bassiste d’un groupe canado-suédois à Malmoe, Suède. Benoit a notamment collaboré au premier album de Philippe Navarro: "Stereo", où il joue de la basse et de la guitare.

Quant à Sylvain Harvey, il est né à Québec de parents musiciens et pratique la batterie depuis qu’il a dix ans.

À l’initiative de Philippe, ces trois musiciens se réunissent donc et mettent en commun leur sens du rythme et leurs expertises tous azimuts. Le nom du groupe est choisi quelques mois avant que les médias ne ramènent dans l’actualité la présence de l’eau sur Mars. Aucun opportunisme donc dans le choix de la dénomination. Cette réalité est aussi audible à l’écoute du premier album du trio qui sort au printemps 2004. Il s’intitule "Mannah".

Sur scène, la formation se fait accompagner de Philippe Barthez (DJ CO2), résident au Flute.com (New York). Aux dires mêmes de ses compositeurs, la musique de Water On Mars se décrit comme du lounge atmosphérique. La batterie est le coeur autour duquel se dessine un paysage sonore. On y découvre une musique instrumentale qui oscille entre le dance et le rock planant de Pink Floyd où se superposent des extraits sonores vocaux, surtout en langue anglaise, qui font allusion à la conquête de l’espace.

Les pièces "Sensual Confusion", puis "Royo y blanco" connaissent une certaine diffusion et le groupe voit bientôt son album distribué au Japon par PLOP, étiquette qui s'occupe aussi d'Akuphen et des artistes du festival MUTEK. À l'hiver 2006, WOM est choisi comme groupe officiel de l'attraction saisonnière l'Hôtel de Glace. Pendant ce temps Philippe, le guitariste du trio, publie un roman de science-fiction où les références musicales sont intégrées au récit. L'oeuvre a pour titre Delphes.

Les derniers mois de 2006 sont consacrés à l'enregistrement d'un nouvel album. Celui-ci a recours à la technologie analogue et peut compter sur la contribution de plusieurs artistes du son dont le platiniste Raphaël Simard, de la chanteuse soprano Sabrina Ferland, et de la voix plus folk de Judith Perron. "Delta" est donc lancé officiellement en février 2007. Le groupe se produit ponctuellement dans la région de la Capitale québécoise et pour lui, Mars is the limit!

Le groupe est constitué de:

  • Marco Grenier: batterie
  • Benoit L'Allier: basse
  • Philippe Navarro: guitares, electronica, boucles, platines, échantillonnage, Juno 60, vox
  • Dominic Paré: minimoog, jupiter 8
  • Lyne Goulet: saxophone
  • Geneviève McKenzie-Sioui: spoken word
  • Sabrina Ferland, Danielle Hébert, Audrey Nadeau: chant

Le groupe a aussi compté dans ses rangs:

  • Sylvain Harvey: batterie

On peut visiter le site officiel des Water On Mars.