Claire
Vezina

 Claire Vezina

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Claire Vezina 
Aussi connue sous --  
Naissance N/D   
Carrière professionnelle Depuis 1988   

Cette musicienne-chanteuse qui a sillonné plus qu'à son tour les routes du Québec, illustre bien la diversité des parcours qui sont loin de tous ressembler au modèle de carrière hypermédiatisé qu'on veut nous présenter comme la norme. Après avoir d'abord interprété des pièces choisies des répertoires blues, rock et soul au sein de diverses formations, elle n'a cessé depuis la fin de la décennie 80 de proposer ses propres compositions jusqu'à en faire son principal atout. En une quinzaine d'années, elle nous a offert quatre albums révélant un univers tout à fait personnel.

D'abord pianiste, Claire Vezina sait également se servir d'une guitare et ne s'en prive pas lorsqu'il est question de défendre ses chansons. Semi-finaliste au Festival international de la chanson de Granby en 1989, elle se méritait l'année suivante le deuxième prix lors du concours Pouvoir de la chanson-Diffusion Power. Après avoir participé au Festival de jazz de Montréal avec son Rock'n Soul Band, l'auteure-compositrice de Québec se rend en France au début des années 90 et se produit aux quatre coins du Québec en plus de participer fréquemment à l'émission télévisée Beau et chaud, animée par Normand Brathwaite.

La maison Sony Musique s'intéresse à elle et lui offre d'enregistrer un premier album, réalisé par Aldo Nova, en 1993. Les chansons "Douce folie", "Coeur sauvage" et "Dégivre" lui permettent de flirter avec les palmarès au cours des mois qui suivent. Les deux premières jouent également en rotation à MusiquePlus et à MuchMusic. Elle se joint ensuite à une tournée en support à la mission de paix des Casques Bleus de l'ONU au Rwanda, en 1994, et séjourne en France où elle se produit en duo l'année suivante.

Claire retourne sur le continent européen en 1996, alors qu'elle présente son nouveau spectacle construit autour de "Demi-tour", produit de façon indépendante comme le seront ses prochains albums, à Saint-Malo. Ce dernier garde la route jusqu'à la fin de la décennie. Après une légère pause en 1999-2000, elle forme un trio avec le bassiste Marc-André Dubé et le percussionniste Olivier Couture, trio où elle reprend place au piano. Cette fois, elle inverse le processus et propose d'abord deux titres "Si loin... d'ici" en 2000 et "Seul le coeur compte" en 2002, avant de retourner en studio pour réaliser son prochain disque "Alambic" qui paraît à l'automne 2003 chez les disques Artic.

Tout en demeurant ancrée dans le son pop-rock, Claire explore maintenant d'autres cultures, telles que l'esprit amérindien dans "Malobiannah" ou les histoires des bayous louisianais avec "Big Jack (C'est Mardi Gras)". Si elle aborde à l'occasion des sujets plus concrets et immédiats, comme le jeu compulsif dans "Qu'un jeu", elle le fait avec un doigté qui en fait une métaphore plus globale. "Alambic", est l'album qui confirme la chanteuse comme une auteure à part entière. La chanson "Dans les Appalaches" marque le début d'une nouvelle esthétique pour Claire et ses musiciens. On retrouvera un peu de cette atmosphère dans les prochaines explorations qui constitueront l'essentiel de son quatrième opus, quelques années plus tard.

Pour l'instant, l'auteure-compositrice amorce une nouvelle tournée, en formule trio. Toujours épaulée par le bassiste Marc-André Dubé, elle s'adjoint un nouveau collaborateur en la personne Serge Poulin, co-compositeur de plusieurs nouveaux titres et qui sera co-réalisateur de "Cyber Neptune". Si d'évidence le nouvel album peut sembler une oeuvre thématique, conceptuelle, le hasard y est cependant pour beaucoup. Ce n'est qu'aux deux tiers du parcours de création que l'artiste remarque un fil conducteur se dégageant de ses nouvelles chansons. Deux fils, pour être plus précis: une sorte d'ambiance aquatique, en ligne directe depuis la rivière qui coulait "Dans les Appalaches", et une urgence issue de la trame urbaine très actuelle: l'univers de Neptune et le monde Cyber qui, chacun à sa façon, nous englobent.

Les nouvelles chansons sont d'abord testées auprès d'auditeurs et amis, certains titres étant proposés en avant-goût aux internautes via le site de l'artiste mais aussi les interfaces MySpace et CD Baby. Finalement "Cyber Neptune" voit le jour de façon officielle au printemps 2008. C'est un autre artisan-complice, Jeff Grenier, qui se charge de l'aspect technique, enregistrement et mixage. On remarque aussi la signature d'un collaborateur européen, le mélomane et homme de radio Gerd Heger avec qui Claire crée "Tant de guerres" à distance. À peine le disque sera-t-il gravé, Claire sera d'ailleurs invitée à se produire dans la région sarroise, en Allemagne, au grand plaisir de son collaborateur.

On peut visiter le site officiel de Claire Vezina.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica