Daniel
Roy

 Daniel Roy

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Daniel Roy 
Aussi connu sous --  
Naissance 1956   
Carrière professionnelle Depuis 1979   

S'intéressant à la musique depuis l'adolescence, Daniel Roy commence à se produire en public au milieu des années 70, alors qu'il s'illustre à la bombarde (guimbarde pour ceux qui préfèrent), à l'harmonica et aux os. Il découvre bientôt le flageolet, lors d'un séjour en Irlande en 1979. De retour au Québec, il continue de développer sa connaissance de la tradition et de ses nombreux instruments tout en gardant toujours une prédilection pour le flageolet. Il se fait aussi chanteur avec le groupe La Tuque bleue et recueille son lot de chansons oubliées dont "Sur le chemin du mont" qu'il interprétera sur disque quelques années plus tard avec la Bottine Souriante. C'est après avoir côtoyé André Marchand et Yves Lambert au sein des Trois Gros que Daniel deviendra graduellement collaborateur puis membre du célèbre groupe pendant trois ans au milieu des années 80; il se joint ensuite à Manigance et fonde le groupe Entourloupe en 1993.

Tout en se produisant lui-même comme musicien au sein de ces groupes, ce qui l'amène en divers coins de la planète, Daniel partage sa passion pour la musique avec de nombreux mélomanes de la région de Québec sur les ondes de CKRL, la doyenne des radios communautaires québécoises francophones. Pendant plus 15 ans, il y anime chaque semaine les émissions Flûte alors, Soucoupe volante puis Cap Kurragh. Participations à des spectacles, ateliers dans les écoles ou lors de festivals, toutes ces occasions en font une référence recherchée par ceux qui s'intéressent au répertoire traditionnel et au tin whistle.

En 1996, entouré de musiciens aussi passionnés que lui, il consacre son premier album "Autour du flageolet" à l'interprétation de pièces traditionnelles québécoises parmi lesquelles il insère quelques-unes de ses compositions. Poursuivant son parcours, il se joint dès 2000 à Jean-Claude Mirandette avec qui il forme un duo vocal fort apprécié. Deux ans plus tard, on le retrouve au sein du Rêve du Diable où il apporte son lot de chansons et de nouvelles sonorités. L'album "Sans tambour ni trompette", paru au printemps 2003, est pour lui l'occasion de faire entendre à une nouvelle génération son interprétation de "Belle Virginie".

Au cours des ans, Daniel a collaboré à de nombreux albums d'artistes aussi divers que les Charbonniers de l'Enfer, Michel Faubert qu'il a accompagné dans ses spectacles de contes, Danielle Martineau, les Ours du Scorff, Daniel Thonon ou le Trio de Guitares de Montréal pour n'en nommer que quelques-uns. Il a aussi participé à certains enregistrements collectifs comme "L'Aventure... en musique" qui soulignait la naissance des Fêtes de la Nouvelle-France, un album d'anthologie dédié aux chansons de mer "Chants et complaintes maritimes des terres françaises d'Amérique" et l'hommage au chercheur Marius Barbeau.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica