Danielle
Oddera

 Danielle Oddera

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Danièle Oddera 
Aussi connue sous --  
Naissance 1938   
Carrière professionnelle Depuis 1962   

Originaire de Marseille, dans le Midi de la France, elle vient au Québec rejoindre sa soeur Clairette Oddera, en 1960. Celle-ci lui donne sa première chance en 1962, à sa boîte à chansons sur la rue De la Montagne, à Montréal. Sur disque, Danielle Oddera remporte de bons succès avec les chansons "La vie s'en va" et "L'amour m'est venu", une composition de Pierre Roche. En novembre 1965, elle chante en première partie de Jacques Brel à la Comédie-Canadienne. L'année suivante, au Festival du Disque, elle remporte le titre d'interprète féminine de l'année de style chansonnier pour son second album, paru chez Columbia.

La chanteuse marseillaise fait de nouveau la Comédie-Canadienne en 1967 en première partie de Claude Léveillée et André Gagnon. Au début de 1972, elle présente, en anglais, un spectacle consacré à Brel au Lincoln Theatre de Washington. Tout au long des années 1970, elle se produit souvent sur des paquebots en croisière. Danielle Oddera renoue avec le disque en 1978 avec "Lettre sans adresse", un album fait en collaboration avec son ami Sylvain Lelièvre.

En 1981, avec le pianiste et comédien Jean Marchand, elle présente Je persiste et signe... Brel, au Théâtre de Quat'Sous puis en tournée au Québec et en France jusqu'en 1984. Avec son mari, le chanteur Roberto Medile, Danielle Oddera présente l'année suivante le spectacle On a tous une chanson, dans lequel le couple introduit quelques chansons québécoises en version italienne. Elle connaît finalement ses plus grands succès populaires en 1987 et 1988 avec "Faites-moi la cour" et "L'amour tendre". Le réseau TVA lui consacre un spécial télévisé en 1989, année où son interprétation de la chanson "Nous vivrons ensemble" de Germaine Dugas connaît un autre succès.

Après avoir lancé l'album "Passion tendresse" en 1991, la chanteuse reprend son spectacle dédié à Brel qui fait également l'objet du disque "Je persiste et signe... Brel", toujours en collaboration avec Jean Marchand. Son prochain spectacle s'intitule Comme au cinéma et est consacré aux chansons liées au 7e Art, que ce soit par leur sujet ou en ayant été remarquées par leur inclusion à de célèbres bandes sonores. En novembre 1996, elle se produit au Centre culturel et sportif de l'Est dans le cadre de Coup de Coeur francophone et reprend son spectacle Brel au studio-théâtre Du Maurier de la Place des Arts en 1998 pour souligner le vingtième anniversaire du décès de son ami.

Le destin allait lui réserver un autre coup difficile au printemps 2002, avec la disparition subite d'un de ses auteurs-compositeurs et amis les plus fidèles: Sylvain Lelièvre. Plusieurs mois plus tard, elle retrouve le musicien et collaborateur de ce dernier, Léon Bernier avec qui elle concocte une sélection de ses refrains préférés parmi le répertoire du poète de Limoilou qu'elle présente sous forme de spectacle intime intitulé Toi l'ami. Présenté avec succès tant à Québec (Aux Oiseaux de passage) qu'à Montréal (Studio Théâtre de la Place des Arts), l'événement est suivi d'un album réunissant plusieurs chansons offertes par l'auteur-compositeur à celle qui demeure sa plus fidèle interprète. "Danielle Oddera chante Sylvain Lelièvre" matérialise ce salut amical au printemps 2004.

À la télévision, Danielle Oddera a tenu le rôle de Fanny dans Marius, de Marcel Pagnol, dans une adaptation de Pierre Dagenais (SRC). Elle a également joué Marinette dans Denise aujourd'hui (TQS, 1990-1991). Au théâtre d'été, elle a joué dans Relaxe, Max, Relaxe avec Claude Gai en 1985.

Source

Ce texte biographique a été rédigé par Robert Thérien, chercheur et spécialiste de la chanson québécoise et actualisé par l'équipe de Québec Info Musique.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica