Tomás
Jensen

 Tomás Jensen

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Tomás Jensen 
Aussi connu sous --  
Naissance 1970   
Carrière professionnelle Depuis 1998   

S'il s'est imposé sur la scène québécoise en compagnie de ses Faux-Monnayeurs dans la première moitié des années 2000, Tomás Jensen mène depuis 2008 un parcours d'auteur-compositeur-interprète soliste.

Né en Argentine, il a séjourné au Chili et au Brésil avant de s'envoler, encore enfant, pour l'Europe où sa famille a trouvé refuge dans les années 1970. Ses multiples expériences en théâtre, danse ou spectacle pour enfants parsèment un séjour d'une vingtaine d'années en France. Toujours sujet à la bougeotte, il repasse au Nouveau-Monde dans le cadre d'études en anthropologie qui l'amènent à parcourir les Antilles et son Amérique du Sud natale.

Arrivé au Québec en 1998, il autoproduit un premier album "Au pied de la lettre" en 2000. Sa chanson "Le vent du nord" est primée par la SOCAN et Tomás Jensen se voit décerner le Prix auteur-compositeur-interprète au Festival en chanson de Petite-Vallée la même année. Alliant diverses traditions à une approche ludique, il use d'ironie, et même d'une certaine provocation.

Son second album "Pied-de-nez", produit par Zone 3, se fait multilingue et propose des couplets en français, en espagnol, en portugais. La pièce "Saïda" énumère un chapelet de cités dont l'évocation, sur fond de clarinette, de oud et de darbouka suffit à dépayser l'auditeur et amène une ambiance propre à combattre toute xénophobie. Sa chanson "Mundo" n'est pas sans rappeler la turlute québécoise ou certaines élucubrations d'Urbain Desbois. Ses préoccupations quotidiennes l'amènent à endosser l'action environnementale de l'organisme Greenpeace.

Avec ses Faux-Monnayeurs, Tomás parcourt le Québec et va se faire entendre dans la capitale française et dans le Midi avant de revenir au Québec. C'est à l'invitation de la maison GSI Musique que paraît le prochain album "Tomás Jensen et les Faux-Monnayeurs" en septembre 2004. Alliant les textes percutants tels "Manifeste", "Le cha cha des bourreaux" et les rythmes festifs, la joyeuse bande tient son premier succès grand public avec la chanson "Rions" qui confirme une parenté artistique évidente avec les Manu Chao et Zebda.

Sentant la fin d'un cycle approcher et de nouveaux projets pointer à l'horizon, le disque "Pris sur le vif" qui conserve des traces tangibles de la magie du groupe à son meilleur, est lancé à l'automne 2006 et suivi d'une mini-tournée d'au-revoir.

Si l'aventure du groupe arrive à terme, les idées et projets ne manquent pas à l'agenda de Tomás qui se remet à l'oeuvre et multiplie les collaborations. L'album qui en résulte, "Quelqu'un d'autre", propose treize chansons nouvelles qui, si on y décèle de nouvelles sonorités, n'en portent pas moins la couleur reconnaissable entre mille de cet artiste intègre.

Après l'épisode du groupe Hombre et un album complet dédié à l'auteur-compositeur brésilien Caetano Veloso "Face A | Face B", l'artiste revient à ses thèmes et son style personnels sur son prochain recueil de chansons "Plus personne", à l'hiver 2013.

On peut visiter le site officiel de Tomás Jensen.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica