Jean
Seb

 Jean Seb

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Jean-Sébastien Carré 
Aussi connu sous Jean Seb  
Naissance 1977   
Carrière professionnelle Depuis 1997   

Le goût et la pratique de la musique viennent très tôt à ce jeune Québécois de la région de Bellechasse. Dès l'âge de trois ans, il apprend les rudiments du violon auprès d'une tante musicienne. Une fois devenu écolier, il se donne en représentation devant la classe, lorsque l'occasion s'en présente. Puis ce sont le piano et la guitare qui lui dévoilent leurs mystères. Participant aux séances de l'orchestre symphonique des jeunes, à Lévis, il rejoint plus tard le groupe rock Feed Back dont il est chanteur, claviériste et guitariste à l'âge de quinze ans. Cette aventure durera trois ans et contribuera à lui donner le goût de la scène et l'assurance requise.

En 1995, c'est au Cégep Ste-Foy que l'adepte des Ponty, Lockwood et Grappelli perfectionne sa discipline. À vingt ans, avant même d'avoir terminé son cours collégial, il gagne déjà sa vie comme musicien professionnel que ce soit à titre de chansonnier ou comme accompagnateur. Il migre ensuite vers la métropole où il s'inscrit au Cégep St-Laurent. À la fin des années quatre-vingt-dix, le violoniste fait partie de l'équipe de Mario Chenart pour une tournée qui le mène dans plusieurs pays d'Europe et à travers le Canada. C'est aussi avec cet artiste qu'il se produit devant ses plus grosses foules, dont une première partie de Bruno Pelletier au spectacle de clôture du Festival d'été de Québec en 1998.

Sa rencontre avec le guitariste et réalisateur Réjean Lachance au début de l'année 2001 est le premier pas qui mène à l'enregistrement d'un album qui paraît un an plus tard "Rendez-vous, n'importe où" sur étiquette Vrai Rêve. Des pièces énergiques comme "Partir à l'aventure", "Rock'n roll" ou "La musique, j'en suis fou", version de "Lovin' You Ain't Easy" de Michel Pagliaro, y côtoient les douces ballades "Le temps n'attend pas" et "Besoin d'amour" ou certaines pièces plus bluesy comme "Reviens". Quelque part entre Roch Voisine et Éric Lapointe, Jean Seb vise le créneau de la chanson pop vitaminée. On le voit à Musimax grâce à ses clips. Il se fait entendre aux Francofolies de Montréal, lors du spectacle de Marie-Chantal Toupin, en août 2002. Quelques semaines plus tard, le musicien est choisi pour participer au spectacle de Céline Dion marquant son retour sur scène, à Las Vegas, au printemps 2003. On l'y retrouve non seulement au violon mais aussi à la guitare, à la mandoline, au piano et en tant que choriste.

On peut visiter le site officiel de Jean Seb.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica