Ville Émard Blues Band

  Ville Émard Blues Band

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous VEBB  
Membres de la formation Personnel aléatoire, autour du noyeau formé de Marcel Beauchamp, Bill Gagnon, Robert Lachapelle, Carlyle Miller, Christian St-Roch, Robert Stanley, etc.
Carrière professionnelle 1972-1975; NG 2004   

En 1973, une vingtaine de musiciens de studio, choristes et accompagnateurs de différents artistes populaires se regroupent en coopérative de musique évoluant autour du studio d'enregistrement du bassiste Roland 'Bill' Gagnon dans le quartier Ville Émard à Montréal. Issus de différentes cellules musicales telles que les groupes Contraction (Robert Lachapelle, Yves Laferrìère, Christiane Robichaud, Robert Stanley, Denis Farmer, Carlyle Miller, etc.), Cousineau (Lise Cousineau, Michel Séguin, Marcel Huot), Vos Voisins (Serge Vallières) et la tribu musicale de Robert Charlebois (Bill Gagnon, Michel Robidoux, Pierre Nadeau, Christian St-Roch, Marcel Beauchamp, etc.), les membres de ce groupe inhabituel entendent libérer la pratique de leur art des formules connues du récital et du spectacle pop. Parmi les pratiques prônées par cette communauté artistique, on compte surtout l'improvisation et la flexibilité au niveau des participants, dont le nombre est tributaire des divers engagements à l'horaire.

Le groupe se produit pour la première fois d'une façon informelle à l'émission Décibels, animée par Claude Dubois sur les ondes télé de Radio-Canada, à l'été 1973 et donne son premier grand spectacle au stade de l'Université de Montréal le 27 octobre 1973. Malgré son nom, le groupe reflète d'abord les influences rock et jazz de ses membres, ainsi que les sonorités des courants africains et latins qui émergent à ce moment au Québec. La rumeur s'étant répandue avec force dans le milieu des adeptes de musique rock et progressive, le groupe produit d'abord un album semi-bootleg "Minute! Ville Émard Blues Band s'en vient - is coming" pour répondre à la demande, notamment de la part des radios étudiantes et de la FM rock naissante.

Après un spectacle au Théâtre Saint-Denis de Montréal en janvier 1974, qui fait l'objet d'un album double sur sa propre étiquette Funkébec affiliée à London-Decca, "Live à Montréal", le VEBB effectue une importante tournée de trente villes au Québec, terminant par un spectacle mémorable au Forum de Montréal en mai. Entre temps, le groupe a été l'objet d'une émission de la série Vedette en direct, toujours à la SRC. Parallèlement à leurs sorties en groupe, les membres du VEBB continuent leur travail avec leurs formations respectives ou en créant de nouvelles cellules: Toubabou, les Poivrots névrosés... D'autres se font les acolytes ou continuent d'accompagner de nombreux interprètes dont Renée Claude, Claude Dubois et naturellement Robert Charlebois. Après des spectacles au Center Island de Toronto en juillet 1974 et à la Place des Nations de Montréal en août, le groupe se produit sur la scène du TNM le 2 avril 1975. Ville Émard Blues Band produit à ce moment un second album mais cesse à toute fin pratique ses opérations au cours des mois qui suivent.

En 2004, au moment où le Festival d'été de Québec entend souligner de façon particulière le trentième anniversaire de la SuperFrancofête qui s'était tenue dans la Capitale québécoise à l'été 1974, l'idée d'une reformation est lancée. Les membres du super-groupe, étant peu portés à la nostalgie, répondent à l'invitation en créant un spectacle intergénérationnel plutôt qu'une simple évocation de l'épopée des années 70. Les festivaliers ont alors droit à une renaissance du groupe sous le thème Ville Émard Blues Band - Nouvelle génération. Le spectacle du 18 juillet 2004 constitue en quelque sorte une passation du flambeau musical au nouveau groupe, formé majoritairement des fils et filles de l'équipe originelle; rarement nouveau groupe aura-t-il bénéficié de tels antécédents. Le spectacle du VEBB-NG est télédiffusée en direct à la télé de Radio-Canada et doit faire l'objet d'un futur documentaire multimédia.

Le groupe a compté dans ses rangs:

  • Rawn Bankley: guitare, chant

  • Marcel Beauchamp: piano, guitare, clavinette, Éminent

  • Lise Cousineau: chant, tambourins, voix

  • Michel Dion: basse

  • Denis Farmer: batterie

  • Roland 'Bill' Gagnon: basses

  • Roger Gougeon: flugelhorn, tambourin

  • Marcel Huot: batterie, timbale, harmonica

  • Robert Lachapelle: piano, claviers

  • Yves Laferrière: basse

  • Gilles Massé: guitare

  • Carlyle Miller: saxophone alto, chant, flûte, voix

  • Renald Montemiglio: saxophones ténor et alto, flûte, tambourin

  • Pierre Nadeau: piano, orgue, clavinette

  • Yvan Ouellet: piano

  • Christiane Robichaud: chant, tambourins, voix

  • Michel Robidoux: guitare

  • Sharon Ryan: chant

  • Christian St-Roch: batterie, voix, orgue, chant

  • Estelle Sainte-Croix: chant, piano

  • Michel Séguin: congas, tabuccas, timbales, djembe et autres percusions

  • Robert Stanley: guitare

  • Roger Tellier: guitare

  • Serge Vallières: guitare

  • Roger Walls: trompette

VEBB - Nouvelle génération:

  • Yves Dubois: guitares, voix

  • Christian Gagnon: guitares, voix

  • Gabrielle Gagnon: voix

  • Julien Gagnon: DJ, FX

  • Charles Imbeau: trompette

  • Luc Lemire: saxophone

  • André Nadeau: claviers, piano

  • Richard Perrotte: batterie

  • Vincent Réhel: claviers, Hammond B-3

  • Michèle Robidoux: voix

  • Alexandra Robichaud: voix

  • Martin Roy: basse, contrebasse

  • Marc Séguin: basse

  • Michel Séguin jr.: percussion, batterie

  • Kathleen Sergerie: voix

  • Hugo St-Cyr: batterie

On peut visiter le site officiel du Ville Émard Blues Band.

Source

Ce texte biographique a été rédigé par Robert Thérien, chercheur et spécialiste de la chanson québécoise et actualisé par l'équipe de Québec Info Musique.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica