Natalie
Choquette

 Natalie Choquette

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Natalie CHOQUETTE
Aussi connue sous La Diva  
Naissance 1959   
Carrière professionnelle Depuis 1991   

Le mot « diva », longtemps associé à une certaine aristocratie de l'art lyrique (bien incarnée dans l'expression: caprices de diva) risque de ne plus jamais être perçu de la même façon depuis l'arrivée dans le décor de cette soprano colorature non-conformiste, au début des années quatre-vingt-dix. Désormais, on ne va plus écouter mais bien voir un spectacle d'opéra qui, dans son cas, tient autant de la performance que du concert.

Mais avant d'entreprendre son opération de démystification du genre, cette jeune cantatrice a eu tout le loisir de songer aux diverses approches complémentaires qu'elle souhaiterait inclure à son tour de chant: danse, mime, comédie, acrobatie. Toutes ces disciplines sont désormais au rendez-vous des spectacles de celle qu'on connaît un peu partout sous le nom de La Diva!

Fille de diplomates, elle est née au Japon, a grandi au Pérou, en Italie et un peu partout où la profession paternelle guidait les pas de la famille Choquette. C'est à quatorze ans qu'elle suit ses premiers cours de chant. Un peu plus tard, elle entreprend de sérieuses études à l'Université d'Ottawa. La passion du chant la mène à se produire dans les lieux les plus divers tout en se joignant aux Choeurs de l'OSM et en s'intéressant à la musique contemporaine, à la fin des années 80.

C'est en 1991 qu'elle grave son premier disque où plusieurs auteurs et compositeurs de la chanson populaire lui confient des oeuvres inédites. Ayant conservé la bougeotte depuis ses jeunes années, elle se produit au Moyen Orient et en Suisse où elle enregistre en 1993, avec l'Orchestre de chambre de Genève, le "Requiem" composé par Andrew Lloyd Webber, le spécialiste des spectacles de rock à grand déploiement tels Jésus-Christ Superstar, Le Fantôme de l'Opéra, Cats, etc. La même année, lors d'une série de concerts-brunch, elle crée le personnage de La Fettucini qui est son premier pas vers l'inclusion à son répertoire d'un esprit comique et d'un aspect visuel prépondérant. Elle ira même jusqu'à se présenter au Festival Juste pour rire en compagnie de l'orchestre I Musici de Montréal. Succès instantané mais aussi une certaine dose d'étonnement!

L'année suivante, son nouveau concept alliant chanson populaire et musique classique "De Vigneault à Mozart" est gravé lors d'un séjour en Suisse, ainsi qu'un enregistrement en concert, à Lausanne, de la "Passion selon Saint Mathieu" de Jean-Sébastien Bach. Son spectacle De Vigneault à Mozart est ensuite présenté en tournée, autant en France qu'au Québec. Plus convaincue que jamais du mariage possible entre l'Opéra et la fantaisie, elle monte Diva ou une espèce en voix... de disparition, spectacle où elle incarne une galerie de personnages tous plus étonnants les uns que les autres, Castafiore y compris. S'étant rendue en France pour y présenter son nouveau spectacle, elle connaît un triomphe à son retour au pays à l'occasion du Festival d'été de Québec puis à nouveau au Festival Juste pour rire, à Montréal.

En 1995, Natalie Choquette participe au tournage du film La vengeance de la femme en noir, de Roger Cantin. Cette même année, elle est réquisitionnée par le Festival international de l'Art vocal de Trois-Rivières où son spectacle est ovationné. À l'automne 1996, elle entreprend une tournée qui la mène dans toutes les régions du Québec et lui méritera le prix RIDEAU - Tournée, l'année suivante. Après un nouveau séjour en France et en Suisse, elle revient se produire au Festival international de l'Art vocal de Trois-Rivières dans un hommage au groupe Queen, où elle partage la scène avec Bruno Pelletier et Marie-Denise Pelletier. L'Orchestre Symphonique de Trois-Rivières y est dirigé par le réputé David Palmer.

Natalie reprend la route ou plutôt les airs, pour l'Italie, la France et la Russie où elle enregistre son album "Diva II". Ce dernier lui vaudra le Félix du meilleur album classique en 1998. Elle termine ensuite cette excursion planétaire par une triple performance au Jubilee Hall de Singapour avant d'entreprendre la création d'un spectacle tout spécialement pour le temps des Fêtes: La prière de la Diva - Un Noël enchanté.

La cantatrice se laisse à nouveau tenter par le répertoire populaire des Paul Piché, Michel Legrand, Gilles Vigneault, Simon & Garfunkel et autres pour son album "Diva Luna" qui paraît en 1998. Son duo avec Éric Lapointe pour une reprise de la chanson "Caruso" n'y est pas la moindre de ses surprises. Même contraste lorsqu'elle se joint à la méga tournée Nights of the Proms, qui rassemble des grands noms du rock et de la musique classique, pour une nouvelle aventure autour du monde en 2001.

De plus en plus réclamée au niveau international, elle se produit moins fréquemment au Québec mais amorce un nouveau projet intitulé La Diva et ses Potins exquis, au début du nouveau siècle. En février 2001, on la retrouve à Cologne où son concert, donné devant 12 000 personnes est télédiffusé à un public de cinquante millions de personnes le samedi de Pâques. De retour au Québec, son spectacle "La Diva & Le Maestro" avec les musiciens de l'Orchestre symphonique de Montréal, sous la baguette de Charles Dutoit, donne lieu à un nouvel album ainsi qu'à une version vidéo en formats DVD et VHS qui paraît aux tout premiers jours du printemps 2002. Année prolifique, 2002 voit aussi la sortie de l'album de Noël "Le Noël de la Diva", auquel participent ses deux filles Florence et Éléonore, en novembre.

Outre ses activités de tournées et s'enregistrements, La Diva se fait aussi porte-parole de la Fondation québécoise du cancer. Elle accepte ce rôle en 2005 pour la 9e édition du Festival des musiques sacrées, événement qui se tient chaque automne dans la ville de Québec. Sa participation coïncide avec le répertoire de sa nouvelle tournée, basée sur les chants empreints de spiritualité de son album "Aeterna"paru l'année précédente, lequel s'avère le premier volet d'un triptyque dont le prochain tome "Aeterna Romantica" parait sous peu, suivi un an plus tard du sublime "Aeterna Celesta".

On peut visiter le site officiel des Natalie Choquette.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica