Ensemble Claude-Gervaise

  Ensemble Claude-Gervaise

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation Béatrice Baillargeon, Marcel Benoit, Philippe Gélinas, Diane Plouffe-Plante, Gilles Plante
Carrière professionnelle Depuis 1967   

Connu d'abord sous le nom d'Ensemble Pierre-Attaignant, le groupe s'identifie ensuite à Claude Gervaise, musicien français actif à Paris de 1541 à 1555. L'ensemble possède un noyau actif d'une dizaine de membres mais peut parfois se gonfler à vingt instrumentistes et chanteurs recrutés à la faculté de musique et à l'institut d'études médiévales de l'Université de Montréal. Visant avant tout à l'authenticité des interprétations, le groupe possède plus de trois cents instruments d'époque, une des plus importantes collections au Canada, et chaque instrumentiste se livre à une étude musicologique des partitions.

Se produisant généralement sur scène en costumes d'époque, l'Ensemble Claude-Gervaise donne depuis sa fondation en 1967 des concerts au Québec, au Canada, aux États-Unis, au Mexique et en Europe. L'Ensemble a publié la revue trimestrielle Carnet musical de 1971 à 1975, sous la direction de Michel Desroches. Un premier album "Tout l'monde est malheureux", qui voit le jour l'année suivante, propose des versions à l'ancienne de chansons de Gilles Vigneault. Ce premier essai soulève un intérêt inespéré, au moment où les jeunes générations québécoises découvrent les musiques de leurs racines profondes.

Ce qui distingue ce groupe des autres formations s'alimentant aux traditions ancestrales est la recherche de sonorités séculaires, remontant aux sources européennes de ce qui allait devenir le répertoire du peuple de la Nouvelle-France. Ainsi, leurs interprétations de chansons ou de mélodies instrumentales retrouvent le cachet qu'ils pouvaient avoir au Moyen-ge ou à l'époque de la Renaissance, poussant plus loin la démarche que mènent les formations comme le Rêve du Diable, Breton-Cyr ou la Bottine Souriante, alors à ses balbutiements. Ce répertoire de tradition orale tel que "Isabeau", "Malbrough s'en va t'en guerre", ou "Germine" est matière à un second enregistrement "L'amour et la guerre" qui paraît en 1978.

Pour leur troisième album, en 1983, les musiciens de l'Ensemble Claude-Gervaise se consacrent à une série de branles et autres danses anciennes sous le thème "Jouissance vous donneray" avant de revenir au répertoire chansonnier contemporain pour "La rencontre" où se rencontrent justement des thèmes de Félix Leclerc, Claude Léveillée et Gilles Vigneault. Tout en gravant régulièrement des albums qui leur sont propres, les musiciens de l'Ensemble Claude-Gervaise contribuent à ceux d'autres artistes comme Jacques Labrecque ou Monique Jutras.

En 1994, le groupe amorce une collaboration qui allait s'avérer durable avec la maison de disques Transit et son étiquette Oratorio, spécialisée en musiques classique et ancienne. Se succèdent alors les parutions thématiques "Noëls des temps anciens", "Musique au temps de Jacques Cartier" et "Douce dame jolie", suivies d'une compilation des albums "Jouissance vous donneray" et "La rencontre" parue en 2000 sous le titre "Musique populaire des temps anciens".

Au printemps 2002, le groupe lance son dixième album intitulé "Nouvelle France". Bien qu'une pléiade de musiciens se soient succédés dans les rangs du groupe, son directeur musical Gilles Plante est demeuré à la barre de l'ensemble depuis sa création.

Le groupe est constitué de:

  • Béatrice Baillargeon: chant

  • Marcel Benoit: luth, cistre, théorbe, taille de viole, sifflet, percussions, chant

  • Philippe Gélinas: saqueboute, flûte à bec, vielle à roue, percussion, bouteilles

  • Diane Plouffe-Plante: vièle à archet, rebec, taille de viole, violon, pochette, chant

  • Gilles Plante: flûte à bec, cervelas, chalumeau, cromorne, percussion, flûte traversière, musette du Poitou, trompe, bouteilles, chant

Le groupe a aussi compté dans ses rangs:

  • François Barre: flûte (1967-)

  • Jean Gagné: flûte (1967-)

  • Jean-Marc Gras: flûte à bec, cromorne, chalémie, dulciane, cervelas

  • Joseph Guillemette: flûte (1967-)

  • Isabelle Marchand: basse de viole

  • Daniel Thonon: vielle à roue, basse de viole, épinette, clavecin, cromorne, flûte à bec

  • Claire Tremblay: chalémie, flûte à bec, douçaine

  • Angèle Trudeau: chant, soprano
.

Source

Ce texte biographique a été rédigé par Robert Thérien, chercheur et spécialiste de la chanson québécoise et actualisé par l'équipe de Québec Info Musique.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica