Tess
LeBlanc

 Tess LeBlanc

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Tess LeBlanc 
Aussi connue sous Tess  
Naissance 1960   
Carrière professionnelle Depuis 1980   

Celle que les mélomanes appellent tout simplement Tess n'est pas une chanteuse comme les autres. Qui peut en effet affirmer en toute connaissance de cause compter à son répertoire des chansons en langue gaëlique aussi bien qu'en français ou en anglais? C'est pourtant le cas de cette jeune femme originaire de Moncton, établie à Québec depuis le début des années quatre-vingt.

Née au Nouveau-Brunswick, dans une famille où la musique occupe une grande place, cette jeune Acadienne se joint très tôt à des chorales enfantines puis développe ses habiletés pour la danse traditionnelle et emporte le championnat canadien de danse écossaise pendant plusieurs années. En 1980, Tess se rend à Antigonish dans la province voisine de la Nouvelle-Écosse, dans le but d'étudier la langue gaëlique. Elle poursuit ensuite des études en ethnologie à l'Université Laval, à Québec et y entame une carrière qui la mène bientôt à la grandeur du Canada, aux États-Unis et jusqu'en Bretagne où sa voix et son choix sélectif et inspiré lui attirent de nombreux éloges.

S'étant monté un répertoire à sa mesure, elle s'entoure de musiciens spécialisés dans la tradition irlandaise, écossaise et acadienne et grave un premier album qu'elle produit et réalise elle-même avec l'aide du réputé André Marchand en 1998, album intitulé simplement "Tess". Les réactions ne tardent pas à se faire entendre et on l'invite à tous les festivals de musiques traditionnelles du Québec, du Canada et d'ailleurs: le Vancouver Folk Festival, le Mariposa Folk Festival, Mémoire et Racines, la Grande Rencontre et le Festival acadien de Caraquet ne sont que quelques-uns des événements qui l'accueillent au cours des années.

En 1999, le Ministère de la culture et des communications du Québec lui attribue le Prix Essor pour la bande sonore du court-métrage Cartoon Tale et elle se rend en Bretagne pour une tournée française. Tout en se produisant pour différents publics, Tess retourne en studio à l'hiver 2000 et prépare son second album "Si ça me chante" qui parait au début octobre 2001.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica