Jay
Sewall

 Jay Sewall

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Jay Sewall 
Aussi connu sous Mighty Jay  
Naissance 1942   
Carrière professionnelle Depuis 1967   

Né à Boston, Jay Sweall a vécu son enfance à Montréal. À la fin des années 50, comme bien des jeunes de sa génération, il s'intéresse au rock'n roll et joue dans un groupe qui prend pour nom The Dolphins. C'est cependant la découverte du blues qui éveille en lui sa véritable vocation musicale. Il séjourne pendant plusieurs années dans les Maritimes et y fait ses premiers pas en solo. Il développe son habileté pour l'harmonica, un instrument prépondérant tant dans le blues que le folk, ses deux styles de prédilection.

Imprégné de musique, Jay Sewall prend la route en 1975, se rend vivre sa passion à Chicago, Détroit, Toronto puis revient à Montréal et forme son propre groupe. Il enregistre quelques 45 tours et des cassettes autoproduites, éparpillés au cours des années quatre-vingt, puis grave son premier DC "Be Bop Beluga" en 1994. Grand voyageur, il se rend en Asie et ne cesse d'arpenter le continent nord-américain. Les séjours qu'il effectue en Louisiane ont un effet des plus stimulant sur son répertoire et il s'adjoint bientôt un nouveau groupe régulier qu'il nomme Cajun Blues Band.

En véritable troubadour, il trimbale son harmonica, sa guitare et ses chansons avec lui, que ce soit dans les tons de blues, de folk, de country et plus récemment avec ses assaisonnements cajuns. Après vingt ans de vie nomade, Jay Sewall s'établit à Québec au début des années quatre-vingt-dix, d'où il continue de sillonner l'Est canadien et une partie des États-Unis en plus d'enseigner son art. À partir de 1995, il institue ses fameuses soirées hebdomadaires Blue Monday qui se déroulent aux Voûtes Napoléon et dans différents bars de la Vieille Capitale.

En 1997, six de ses compositions et deux standards du répertoire de blues sont enregistrés dans les studios de Radio-Canada mais ce n'est que deux ans plus tard qu'un nouvel album "Blue Monday Blues" est complété, accompagné de son Cajun Blues Band, au printemps 1999. Il se produit notamment en première partie de Zachary Richard et retourne fréquemment en Louisiane où il est fait citoyen honoraire du village de Houma, en janvier 2001.

À l'hiver 2003, il réunit une vingtaine de titres résumant les méandres de sa carrière en un nouvel album "The Essential". Échelonnés sur une période de 22 ans, ceux-ci représentent un cheminement musical personnel qui jamais n'a été sacrifié aux modes éphémères.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica