Jacques
Boulanger

 Jacques Boulanger

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Jacques Boulanger 
Aussi connu sous Bou Bou  
Naissance 1939   
Carrière professionnelle Depuis 1958   

Entre deux carrières radiophoniques, Jacques Boulanger a connu la célébrité en tant que chanteur et qu'animateur à la télévision. C'est à Québec, plus précisément à CHRC, qu'il fait ses débuts à la fin des années cinquante. Il y anime notamment l'émission Le cabaret des jeunes qui permet à de nouveaux talents de la jeune génération de se faire valoir. C'est également Jacques Boulanger qui suggère leurs noms de scène aux groupes Les Rythmos et Les Mégatones. Passant sur les ondes de la radio et de la télévision d'état, il devient une des figures de proue de la culture jeunesse, aux commandes des émissions Radio-transistor, Jeunesse Oblige et Zoom. C'est à ce moment qu'il fait ses débuts comme chanteur, poussant parfois un duo avec les artistes invités. Son premier 45 tours, en duo avec Ginette Reno, connaît immédiatement le succès. Il s'agit d'une chanson idéale pour la saison d'été: Le sable et la mer paraît sur étiquette Grand-Prix, tout comme ses disques suivants: Si tu dois partir, J'aime les filles, ainsi que de son premier microsillon intitulé Parlez-moi d'amour.

C'est dans le cadre d'une autre émission télévisée qu'il atteint une impressionnante popularité à partir de 1971. Le Québec tout entier a alors son rendez-vous quotidien avec Bou Bou, l'alter-égo de Jacques Boulanger. Celui-ci y présente des jeux, des invités, des numéros de music-hall et bien sûr des chansons. Dans ce contexte, la cote de l'animateur-chanteur atteint de nouveaux sommets. Les années Bou Bou sont marquées par une nouvelle série de succès. Ding a ling, le célèbre singalong de Chuck Berry, Près de toi, On a tous besoin d'un grand amour, Baby Face font de Jacques Boulanger une des coqueluches du monde du spectacle au Québec.

À l'invitation du cinéaste Jean-Claude Lord, Jacques Boulanger relève un des plus mémorables défis de sa carrière en acceptant de jouer le rôle d'un animateur-vedette de télévision dans le film Parlez-nous d'amour où il joue le personnage de Jeannot. Le long-métrage, qui paraît en 1976, se veut à la fois un film de divertissement et une charge contre les jeux de coulisse du star-system. Craignant d'abord d'être identifié de trop près à ce personnage, il a la bonne surprise de constater que le public sait faire la part des choses et que sa fidélité lui demeure entière.

L'animateur demeure en forte demande. On le retrouve à la barre des émissions Superstar, Le train de cinq heures et Faut voir ça, puis il retourne à la radio où il renoue avec sa première passion. Les émissions La relève et Multipistes lui permettent de se rapprocher des artistes de la nouvelle génération pendant une bonne partie de la décennie quatre-vingt. Au début des années quatre-vingt-dix, il revient à sa ville d'origine où préside à la rencontre hebdomadaire du samedi matin Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux qu'il anime avec passion, alternant chansons souvenirs et coups de coeur pour certaines découvertes de la production récente, le tout assorti d'entrevues de fond avec des vedettes des décennies écoulées. Un jeu questionnaire portant sur la chanson francophone, au cours de la saison 2001-2002, ajoute alors une dimension ludique fort appréciée de ses auditeurs et auditrices.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica