Michel
Cusson

 Michel Cusson

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Michel Cusson 
Aussi connu sous --  
Naissance 1957   
Carrière professionnelle Depuis 1976   

Après s'être illustré au sein du groupe Uzeb pendant près de deux décennies, Michel Cusson demeure à l'affût de nouveaux projets et d'expériences inédites. Sollicité de toutes parts pour la création de musiques ambiantes destinées au cinéma, à la télévision ou à des spectacles d'envergure, le guitariste s'impliquait, à la fin de la décennie 2000, au niveau de la chanson avec le projet "Café Élektric”.

Un des musiciens les plus accomplis de sa génération, il repousse toujours un peu plus les limites et les frontières musicales à travers ses multiples démarches, d'abord avec Uzeb où il se fait le protagoniste d'une musique qualifiée à l'époque de jazz fusion, expression désignant depuis lors cette tendance à mâtiner l'impulsion musicale originale avec des couleurs sonores de divers horizons, puis au gré de différents projets musicaux.

Les musiciens du groupe menant déjà des carrières parallèles entre deux tournées ou deux sessions d'enregistrement, on ne s'étonne donc pas de voir chacun des membres s'adonner à des activités personnelles qui en viennent à occuper la plus grande partie de leur temps. Pour Michel Cusson, une partie de ce cheminement, une fois consommée la dissolution d'Uzeb, prend le nom de Wild Unit. À partir de 1991, avec cette formation plus étendue dont le noyau était formé de neuf musiciens, il en profite pour explorer d'autres avenues, oscillant entre la musique brésilienne, le blues, parfois avec une touche sénégalaise, et des accents passablement funk.

Dès 1992, au moment où paraît "Michel Cusson & the Wild Unit", le voici qui s'adonne à une première trame sonore pour le film "L'Automne sauvage" de Gabriel Pelletier. Ce projet sera suivi des bandes sonores de la série télévisée "Omertà, la loi du silence" produite par SDA et Radio-Canada en 1996, 1997 et 1999, du film "La comtesse de Bâton Rouge" d'André Forcier (1997), du téléfilm Dr Lucille réalisé par George Mihalka, et des téléséries "TAG" (Motion International) et Haute Surveillance (TVA International).

Tout en travaillant à de futures collaborations spectaculaires, Cusson se greffe à la tournée G3 réunissant en un même spectacle trois guitaristes de grand calibre, vénérés parmi les musiciens. La deuxième édition de l'événement G3 réunit, pour les spectacles de l'Agora du Vieux-port de Québec et du Centre Molson à Montréal, en juin 1997, les musiciens Joe Satriani, Steve Vaï et Michel Cusson qui y sont rejoints par l'unique Robert Fripp.

Au terme de la diffusion de chacune des téléséries Omertà, la maison Audiogram lance les principaux thèmes des séries en version DC, en 1996 et 1997. Mais déjà le compositeur-arrangeur-producteur et interprète s'adonne à de nouveaux projets qui sortent des sentiers battus. Un grand spectacle multimédia requiert ses talents pour une fresque estivale présentée au Village québécois d'antan, à Drummondville à partir de juin 1998. "Légendes fantastiques" fait appel à 150 artistes: acteurs, chanteurs, acrobates, musiciens et danseurs, qui s'exécutent sur des thèmes comme Alexis le trotteur, la Dame Blanche, la Chasse-galerie et plusieurs autres. Les textes du spectacle sont de Raôul Duguay et Normand Latourelle, la mise en scène de Fernand Rainville. Quant à la musique de Cusson, elle est interprétée live à tous les soirs tout en étant disponible sur disque. Au même moment, un autre projet semblable prend forme à l'autre bout du monde: la trame sonore du spectacle "Ulalena", présenté deux fois par jour durant toute l'année depuis l'été 1999 à Lahaina sur l'île de Maui (Hawaii).

Toujours en parallèle avec ses activités spectaculaires (i.e. reliées aux grandes formes de spectacle), Michel Cusson crée de nombreux thèmes de télévision et publicitaires. Il trouve aussi le temps de mettre sur pied un nouveau groupe qu'il baptise Projet # 3. C'est avec cette équipe qu'il concocte le contenu de "Camino" inspiré plus que jamais par les musiques du monde, qu'il enregistre sur le vif et en répétition au bar L'air du temps de Montréal, en avril 1999.

Tout au long de la prochaine décennie, la composition et l'enregistrement de thèmes pour la télévision et le cinéma se succèdent à un rythme effréné. Plusieurs connaissent également une sortie DC, tels "Séraphin - Un homme et son péché", "Maurice Richard" ou le spectacle équestre "Cavalia".

C'est en 2008 que germe le projet d'une création impliquant la formule chanson, avec paroles, refrains et les voix de quelques acolytes. Térèz Montcalm et Luck Mervil seront les partenaires de cette nouvelle aventure baptisée "Café Élektric", d'abord présentée lors de l'édition 2009 des FrancoFolies de Montréal, puis en province, avant de trouver place sur un enregistrement officiel en novembre de la même année.

On peut trouver plus de détails sur les carrières de Wild Unit, de Michel Cusson et d'Uzeb sur le site de Michel Cusson.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica