RudeLuck

  RudeLuck

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation Luck Mervil, Rudy Toussaint, Frédérick Thivierge, Éric Brassard, Michel Gagnon
Carrière professionnelle Depuis 1988-1998   

Révélé lors de sa participation à l'édition 1992 du concours L'Empire des futures stars, le groupe RudeLuck allait bien vite s'imposer comme une figure marquante du funk, voire du reggae à la sauce québécoise. Réunie autour du tandem Rudy Toussaint et Luck Mervil (à l'origine du nom du groupe), la formation de cinq musiciens lance un premier album éponyme au printemps 1993. Celui-ci propose un discours fraternel, parfois moralisant, sur des rythmes dansants, aux frontières le la musique pop, des rythmes du mondes et du rap encore naissant au Québec. La pièce "RudeLuck" peut à ce titre être considérée comme un manifeste plutôt qu'une simple présentation.

La pièce "Faut pas craquer" connaît une certaine notoriété grâce au clip vidéo qui est diffusé régulièrement sur les ondes de Musique Plus, mais le disque n'est pas accepté sur toutes les ondes radio locales. L'album est pourtant distribué en France et dans certains pays de la Francophonie. Quelques titres sont aussi chantés en anglais et annoncent la parution d'un album complet dans la langue de Bob Marley, "Two" qu'on retrouve sur le marché deux ans plus tard. Plus facilement accepté sur les pistes de danse des discothèques montréalaises, ce nouvel essai connaît une meilleur diffusion grâce à la reprise reggae du classique de Cat Stevens "Moon Shadow". 1996 marque aussi le début de la réalisation de projets musicaux personnels pour Luck et Rudy. Pendant que ce dernier multiplie les participations à des projets parallèles, Luck prépare un premier album solo avant de rejoindre quelques mois plus tard la troupe du spectacle "Notre-Dame de Paris" alors en pleine gestation.

Ces multiples occupations n'empêchent pas les deux compères de retourner en studio pour l'enregistrement d'un troisième album en 1998. Signe des temps ou effet de la nouvelle notoriété du chanteur Mervil, "Pour le meilleur et pour le pire" s'avère le pourvoyeur de trois succès au palmarès pendant les prochains mois: "Solitude dans la foule", "Révolution" et "Au nom de?" sont des airs que de plus en plus de gens fredonnent au cours des saisons suivantes. L'approche musicale demeure la même mais les références se font plus diversifiées. On retrouve même des citations du groupe Harmonium et de Bob Marley dans les chansons "Solitude dans la foule" et "Révolution". Entre temps, l'activité scénique du groupe est une nouvelle fois réduite, étant donné l'impact persistant du mégaspectacle "Notre-Dame de Paris" à l'échelle internationale.

Le groupe est constitué de:

  • Luck Mervil: voix, guitare acoustique
  • Rudy Toussaint: claviers, programmation, voix, tambourine, percussions, basse
  • Frédérick Thivierge: basse, voix (1992-1995)
  • Éric Brassard: guitare, voix, tambourine, guitare 12 cordes (1992-1995)
  • Michel Gagnon: batterie (1992-1995)

Le groupe a aussi compté dans ses rangs:

  • Alain Pernot: guitare électrique (à partir de 1995)
  • Joël Ferron: basse électrique et acoustique (1998)
  • Luc Boivin: percussions (1998)

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica