Jorane

  Jorane

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Johanne Pelletier 
Aussi connue sous Jorane Peltier  
Naissance 1976   
Carrière professionnelle Depuis 1996   

Artiste en constant mouvement, Jorane se distingue d'emblée dans le paysage musical d'ici et d'ailleurs. Elle privilégie le violoncelle lors de ses années d'étude, bien qu'elle ait appris le piano et à la guitare. S'exprimant en alliant simplement sa voix à la sonorité de l'instrument, dans un langage à la limite de l'onomatopée et de l'automatisme, la jeune musicienne impressionne.

Récipiendaire de nombreux prix, elle ne tarde pas à proposer un premier enregistrement: "Vent fou". L'album étant aussi lancé en France, les journaux parisiens la comparent bientôt à Tori Amos, Sinead O'Connor ou Loreena McKennitt.

Intriguée depuis toujours par le monde du cinéma, elle y consacre son second album "16 mm" l'année suivante. Outre sa référence évidente dans certains titres: "Film I", "Film II", "Film III"", on y trouve la pièce "Pour Gabrielle" destinée au générique du document Les enfants de mon coeur, portant sur la vie de la romancière Gabrielle Roy. Cet attrait pour la musique à images semble inné chez la musicienne originaire de la Capitale québécoise: on retrouve de nouvelles pièces destinées aux bandes sonores des films Unfaithful ("Silence") et I Am Dina ("Dina's Lullaby") au programme de son "Jorane live", témoin de sa première participation au Festival international de Jazz de Montréal.

Jorane est appelée à présenter son spectacle dans divers pays européens et au Japon, en plus de parcourir le Québec et la plupart des provinces canadiennes. Entre deux segments de tournée, elle trouve encore le temps de prêter son inspiration aux longs métrages Je n'aime que toi, Un dimanche à Kigali et Planète blanche puis de se rendre en Inde, à la fois pour se ressourcer et côtoyer les Jeunes musiciens du monde.

Celle qui s'exprimait jusqu'alors dans un langage inventé, au gré de l'inspiration du moment, décide d'inclure la parole à son univers, tout d'abord en se laissant tenter par la sonorité de la langue anglaise sur "The You And The Now", puis dans sa langue maternelle, histoire d'ajouter ses "Vers à soi" aux sonorités de la guitare et du violoncelle. Cette fois, la dame touche aussi le gu zheng, le glockenspiel, le xylobasse et un brin de synthétiseur.

Poussant l'expérience un peu plus loin, Jorane décide de se mesurer aux textes d'auteurs aussi sélects que Vigneault, Leonard Cohen ou Anne Sylvestre pour son dixième album "Une sorcière comme les autres". Elle y reprend aussi "L'engeôlière" de Richard Desjardins et l'impressionniste "Pendant que les champs brûlent" du groupe Niagara. Un an plus tard, en 2012, après treize ans de création quasi ininterrompue, elle se permet et nous permet de jeter un regard sur toutes les facettes de sa contribution: "L'instant aimé" propose en effet des compositions instrumentales, des chansons de sa plume et quelques reprises dont "J'ai rencontré l'homme de ma vie", succès de Diane Dufresne qui date de... 40 ans. Incroyable!

On peut visiter le site officiel de Jorane.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica