La
Nouvelle Frontière

 La Nouvelle Frontière

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Aussi connus sous --  
Membres de la formation André Brault, Denis Chénier, Robert Letendre, Marie-Claire Séguin, Richard Séguin, Normand Théroux
Carrière professionnelle 1969-1971   

Un des rares groupes nés durant l'époque psychédélique à avoir laissé une discographie, la Nouvelle Frontière témoigne de l'arrivée d'une nouvelle génération de musiciens chanteurs en recherche d'un nouveau son québécois, imprégné de folk-rock californien et de l'influence incontournable de la tribu Charlebois au début des années soixante-dix. Tout comme L'Albatros et le Coeur d'une Génération, la Nouvelle Frontière marie voix masculine et voix féminine, évoque un environnement un peu rustique et annonce le véritable mouvement d'exil qui mènera de nombreux jeunes citadins à la campagne, dans les années qui vont suivre.

Issu de la rencontre de six jeunes musiciens à la fin des années soixante, le groupe est bien vite remarqué par la compagnie Gamma qui lui offre l'opportunité de graver un premier album très prometteur. Dès les premières phrases de "Pacification" la pièce qui ouvre l'album, la voix de la chanteuse Marie-Claire nous amène dans une voyage à la dimension de la planète, thème qu'on retrouvera au coeur des préoccupations des jumeaux Séguin dans leurs futures carrières respectives. Pareils énoncés pacifistes sont également en évidence sur leur premier 45 tours "Frontière" qui paraît à la toute fin de l'année 1969. Les voix de Richard et Marie-Claire Séguin figurent aussi sur la chanson gadget improvisée "Noël Mauve", qui est attribuée à Claude Gauthier et la famille Gamma, cette année-là.

Les paroles et musiques de cet album éponyme sont toutes signées par le guitariste Robert Letendre, à l'exception d'une reprise de la chanson "So Long Marianne" de Leonard Cohen. La rumeur de leur savoir-faire circule rapidement et le groupe est bientôt demandé en première partie de vedettes internationales de passage au Québec: Johnny Hallyday, Little Richard (alors en plein rock'n roll revival) sont tour à tour les colistiers de la Nouvelle Frontière. Les publics respectifs de ces idoles d'hier ne sont pas nécessairement préparés à apprécier le sextuor et le groupe doit revenir au réseau scolaire où sa musique est davantage goûtée.

Un nouvel album est enregistré en 1970, suite au succès radiophonique de "La ballade des bourgeois". Cette fois les talents de chacun sont mis à contribution et c'est le nom de l'organiste Normand Théroux qui revient sur le plus grand nombre de plages. On y découvre également une première composition de Richard Séguin intitulée "Citoyens du monde". "L'hymne aux quenouilles" n'a guère le temps d'être apprécié, toutefois. Le groupe cesse bientôt ses activités et ses membres optent pour divers horizons musicaux. Nous retrouvons très rapidement les deux Séguin de nouveau ensemble, mais ça, c'est une autre histoire!

Le groupe était constitué de:

  • André Brault: guitare, basse, chant
  • Denis Chénier: batterie
  • Robert Letendre: guitare, chant
  • Marie-Claire Séguin: chant
  • Richard Séguin: guitare, chant
  • Normand Théroux: piano, orgue, chant

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica