Pierre
Calvé

 Pierre Calvé

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Pierre Calvé 
Aussi connu sous --  
Naissance 1939   
Carrière professionnelle Depuis 1961   

Nul besoin de faire paraître un album tous les ans pour inscrire sa marque dans le paysage culturel. Pierre Calvé est un de ces artisans de la chanson dont on reconnaît la signature au premier accord ou presque. Que ce soient ses enregistrements des débuts, à l'époque des boîtes à chansons, son incursion dans les années 1970 ou ses récentes parutions, en 1999 et en 2015, on perçoit le vent du large qui s'immisce entre les cordes de sa guitare.

Recruté dans la marine marchande à l'âge de 16 ans, il meuble ses rares heures de loisir en grattant l'instrument. En 1961, l'insatiable voyageur profite d'une période de vacances pour voir du pays et, comme bien des routards de l'époque, il s'aventure du côté de la Gaspésie. Lors d'une halte à Bonaventure, ses amis Claude Gauthier et Christian Larsen l'incitent à proposer ses chansons à La Piouke, la boîte locale. Il y passera finalement tout l'été.

Ses premières chansons reflètent la vie en mer et parlent d'escales. Une de celles-ci, composée en collaboration avec un autre de ses amis, Gilles Vigneault, est particulièrement appréciée et les mélomanes en font son premier succès: "Quand les bateaux s'en vont". Cette année-là est aussi celle de la route pour Pierre qui, en compagnie de sa bien-aimée, fait le trajet de Montréal au Mexique sur son vieux scooter.

À l'automne 1964, paraît un deuxième album où la présence du trio Los Tres Compadres sur quelques chansons vient illustrer la tentation migratoire. Pendant la plus grande partie des années 1960, Pierre Calvé est sur la route, aux commandes de sa fidèle Vespa, se présentant sur diverses scènes du Québec, en Ontario et ailleurs sur le continent. Un troisième album est gravé durant l'Expo 67. À peu près à la même époque, il se lie avec un autre mordu de la chanson Pierre Jobin qui devient en quelque sorte son secrétaire de tournée, cette tâche comportant aussi bien le travail de roadie que celui de gérant à proprement parler.

De 1968 à 1970, on le retrouve brièvement dans le téléroman Rue des Pignons. Lorsque sa bougeotte se fait trop forte, le scripteur de la série envoie son alter ego en Europe ou dans quelque autre pays lointain et Pierre reprend la route de l'ouest ou de la Louisiane. Cette mouvance dure jusqu'au début de la décennie suivante, quand la chanson-titre de son nouvel album "Vivre en ce pays... ou ailleurs" est reprise par Robert Charlebois qui en fait un des succès de l'année 1973.

Quelques années plus tard, Calvé se sédentarise à la boîte à chansons de l'hôtel Méridien, à Montréal. Pendant près de quatre ans, il présentera de nombreux artisans de la chanson, aussi bien ses anciens compagnons de route que les nouveaux venus que l'on désigne alors sous le nom de la relève de la chanson. Il renoue également avec un autre de ses centres d'intérêt, l'univers de la peinture et des peintres. Pendant une vingtaine d'années, il opère son propre atelier d'encadrement, tout en succombant occasionnellement à la tentation de la scène, à partir de 1990.

Alors qu'il peaufine ses nouvelles chansons, son épouse Louise entreprend de créer elle-même une nouvelle toile pour chacune d'elles. Ainsi naît "Aquarelles", son premier album à paraître sous format numérique. Pour l'occasion, quelques complices viennent lui prêter leur plume, le temps de quelques couplets tandis que lui-même en concocte les musiques. Gilles Vigneault, Pierre Létourneau et Sylvain Lelièvre collaborent ainsi respectivement à "Châteaux en Espagne", "Je navigue" et "Partir nous deux" alors que l'animatrice Monique Giroux participe à la chanson "Pour Lucille" qui rend hommage à l'interprète et formatrice Lucille Dumont.

Le début du nouveau siècle marque un retour à la vie nomade pour l'auteur compositeur interprète. D'abord avec son frère Jacques, puis son vieux complice Pierre Létourneau (tournée De la ville à la mer) et, de 2009 à 2012, pour la mémorable Il était une fois... la Boîte à chansons en compagnie de Claude Gauthier, Pierre Létourneau, Jean-Guy Moreau et Claire Pelletier.

Ce n'est toutefois qu'en 2015, que l'on a l'occasion de découvrir de nouvelles créations de sa part. "Tout est vrai" propose à la fois des réminiscences du passé "Les moments les plus beaux", des thèmes plus contemporains "Quand les enfants" et de nouveaux motifs d'évasion "Cartes postales de Miquelon", "Le calendrier". En prime "Les chants de marins" permettent à Pierre de boucler la boucle sur un élan où on retrouve l'air salin de "Quand les bateaux s'en vont"!

Une "Rétrospective" des premières chansons de Pierre Calvé est parue sur étiquette Mérite en 2002, tandis qu'un recueil de ses plus beaux textes, poèmes et chansons, avait été publié chez Leméac en 1977 sous le titre Vivre en ce pays... ou ailleurs.

On peut visiter le site officiel des Pierre Calvé.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica