Fabienne
Thibeault

 Fabienne Thibeault

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Fabienne Thibeault 
Aussi connue sous --  
Naissance 1952   
Carrière professionnelle Depuis 1975   

En 1972, Fabienne Thibeault se classe troisième au Festival de la chanson de Granby et participe à l'Atelier de la chanson de Sylvain Lelièvre au CEGEP Maisonneuve de Montréal. Après avoir remporté le prix d'interprétation du Festival de Granby en 1974, la jeune chanteuse est la révélation de la Chant'août à Québec en 1975. Courtisée par les maisons de disques, elle prête alors sa voix à divers artistes perçus comme la relève du temps: elle chante ou fait des choeurs pour plusieurs chansons sur le premier album de Plume Latraverse "Plume pou digne", sur "Old Orchard" de Sylvain Lelièvre ou "La moisson" par Le Clan Murphy. Elle enregistre bientôt son premier album éponyme, qui se signale par les chansons "Chez nous", "Chanson pour séduire" "Contrecoeur" et "Le stomp de l'accidenté".

En 1977, Fabienne Thibeault se rend à Paris et donne deux spectacles au Campagne Première. Elle enregistre deux albums, "La vie d'astheure" qui révèle l'auteur compositeur Jeff Lamothe avec la chanson "Délire en fièvre" et "Au doux milieu de vous" consacré aux chansons de Gilles Vigneault. Elle participe l'année suivante au Festival de Spa en Belgique, en tant que vedette invitée. Luc Plamondon lui offre le rôle de Marie-Jeanne, la serveuse automate de l'opéra-rock "Starmania". Ses interprétations de "Les uns contre les autres", "Le monde est stone", "Un garçon pas comme les autres" et "La complainte de la serveuse automate" volent littéralement la vedette lors de la présentation de la première version de l'oeuvre de Plamondon-Berger sur la scène du Palais des Congrès à Paris, au printemps 1979. La chaîne Europe 1 la consacre révélation féminine de 1979 au MIDEM de Cannes et l'ADISQ lui décerne le Félix de la découverte féminine et celui de l'interprète féminine de l'année.

En 1980, Fabienne Thibeault tient l'affiche du Théâtre de la Ville à Paris pendant dix soirs, donne quatre représentations de son spectacle à la Place des Arts de Montréal et fait partie, en septembre, de Je vous entend chanter, un spectacle en hommage à Gilles Vigneault. L'année suivante, elle triomphe à Bobino, toujours à Paris, et effectue une tournée de la France, de la Suisse et de la Belgique. Avec Michel Rivard, Diane Dufresne et Garolou, elle participe en juin au spectacle de la Fête nationale dans le Vieux Port de Montréal et chante une semaine entière à guichet fermé à la Place des Arts. Récipiendaire en 1981 du Félix de l'album populaire de l'année, Fabienne Thibeault connaît de bons succès à cette époque avec "Conversation téléphonique", "J'irai jamais sur ton island", "Un goût de miel", "Bon voyage", "Ma mère chantait" et "Secrétaire de star".

En 1982, elle touche un plus large public en lançant "Les chants aimés", son premier album consacré aux chansons traditionnelles des cahiers de La Bonne chanson de l'abbé Gadbois. L'année suivante, la chanteuse complète une semaine à Bobino à Paris et fait une apparition au spectacle de Yves Duteil à l'Olympia, avec qui elle chante "Je voudrais faire cette chanson". Sur sa propre étiquette Béluga, elle lance l'album "Coeur Voyageur" où l'on retrouve "J'veux seulement qu'tu m'emmènes" et "Les choses de ma vie" puis, en 1984, le deuxième volet des "Chants aimés". Fabienne Thibeault effectue ensuite une tournée de 45 villes françaises et remporte un énorme succès, en duo avec le chanteur Richard Cocciante, avec la chanson "Question de feeling" qui est un succès international en 1986.

Fabienne Thibeault consolide à ce moment sa carrière européenne, faisant notamment la première partie du chanteur Frédéric François en 1988 et se maintenant sur les palmarès avec la chanson "Chaleur humaine". Avec "Sur ma voie" album paru en 1992, Fabienne Thibeault mêle sa voix aux accents du saxophone du musicien français Jean-Pierre Debardat. Après avoir fait face à de graves problèmes respiratoires, Fabienne Thibeault lance, en 1998, l'album "Québécoise" qui reprend plusieurs classiques de notre chanson. Avec son mari, elle a écrit le conte Au pays des six rivières et a enregistré deux disques racontant l'histoire de la Loire et de la Touraine.

Fabienne Thibeault a interprété les chansons thèmes des films À nous deux (1979) de Claude Lelouch et Croque la vie (1980) de Jean-Charles Tachella, ainsi que deux chansons de la trame musicale de Bach et Bottine (1986) d'André Melançon. En 1984, Rose-Marie Portelli a publié aux éditions Plasma (Paris) la biographie Fabienne Thibeault... Coeur voyageur.

Source

Ce texte biographique a été rédigé par Robert Thérien, chercheur et spécialiste de la chanson québécoise et actualisé par l'équipe de Québec Info Musique.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica