Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Francine Raymond 
Aussi connue sous --  
Naissance 1956   
Carrière professionnelle Depuis 1977   

Auteure, compositrice et interprète, Francine Raymond est aussi une mélodiste qui a su refléter la vie quotidienne des années quatre-vingt-dix tout en assumant la continuité avec l'environnement sonore parfois idéalisé des années soixante de son enfance. En quinze ans de carrière sur disque, elle n'a gravé que cinq albums dont le plus récent, paru il y a plus de dix ans, "Paradis perdu" marquait un retour après six ans d'absence.

Initiée au plaisir de l'écoute musicale dès son jeune âge par sa grande soeur fidèle adepte du palmarès, l'enfant est témoin de l'apparition des Beatles à la télévision, un soir de février, à l'âge de sept ans. Sa vocation ne fait plus de doute. Active dès le début des années 70 au sein de divers groupes, c'est avec Hollywood and Vine, de 1977 à 1984, qu'elle fait vraiment ses classes et devient une pro de la scène. Francine Raymond se fait aussi choriste à partir de 1985 et a l'occasion de côtoyer des artistes aussi en vue que Francis Cabrel, Johnny Hallyday, Michel Rivard ou Paul Piché. Elle enregistre, en duo avec Pierre Bertrand, le thème de l'événement estival "Québec 84": "Un été mer et monde" qui s'avère l'un des derniers succès de l'auteur Stéphane Venne. En novembre de la même année, le duo se fait remarquer à nouveau par son interprétation de la chanson "Mes blues passent pu dans' porte" sur la scène du Forum, à l'occasion de la réunion du groupe Beau Dommage.

Francine Raymond grave son premier disque en solo chez CBS en 1986. Elle ne tarde pas à connaître un premier succès grâce à "Vivre avec celui qu'on aime" un texte de Luc Plamondon dont elle compose elle-même la musique avec son ami et complice au temps de Hollywood and Vine, Christian Péloquin. Le duo Raymond-Péloquin sera responsable de nombreux succès de la guitariste chanteuse, dont l'emblématique "Souvenirs retrouvés", chanson titre de son deuxième album, paru en 1989. Celui-ci arrive juste à point pour souligner le trentième anniversaire du festival qui a marqué toute une génération: Woodstock. D'ailleurs on retrouve sur ce deuxième opus un bouquet de sonorités évoquant les héros des années 60, que ce soient les Beatles, les Mamas & Papas ou Simon & Garfunkel. Certains y décèleront même un subtil hommage au style des Sultans, héros de la scène locale, dans l'approche guitare et harmonica de l'énergisante "Droit devant".

Les années 90 permettent à Francine Raymond de continuer à accumuler les succès, tant sur scène et sur disques que sur les ondes radio. Celles-ci contribuent aux succès de nombreuses pièces comme "Y'a les mots", "À tous ceux qui s'aiment", "Magie noire et blanche" et "Tous les bateaux font des vagues"... en tout, près d'une dizaine de chansons extraites des albums "Les années lumières" et "Dualité". Ces albums et les suivants paraissent maintenant sur étiquette Deauville, qui est sa propre maison de production. "Les années lumières" est particulièrement bien accueilli et lui vaut un Félix ainsi que l'Octave d'or de la francophonie.

En 1997, Francine Raymond voit son premier grand succès "Vivre avec celui qu'on aime" accéder au rang des Classiques de la SOCAN, distinction marquant son 25 000ième passage radio. L'année suivante, jetant un bref regard sur ses premiers dix ans de carrière, elle présente "Dix ans de succès 1987-1997" un album rétrospectif, avant de s'accorder un moment de répit, histoire de " s'arrêter... pour vivre des choses dont un jour je parlerai " selon la principale intéressée.

Au fil des jours, des mois, des ans s'accumulent les phrases, les amorces et finalement les chansons. Décidée à en tirer les perles les plus achevées, Francine sort de sa période sabbatique en proposant à la fois les textes de ses Lettres compost un recueil de propos jamais expédiés, pour le plaisir de cette forme d'expression, et un nouveau disque de chansons au titre vaguement nostalgique "Paradis perdu". Si les propos intimistes y occupent la part de la lionne avec des titres comme "Paradis perdu", "Nous deux" ou "Félicité", l'artiste se fait aussi témoin de réalités sociales tout aussi complexes dans "Monsieur mon voisin" ou "Josie se donne". Mais pour les fans de la musicienne, c'est avant tout le moment des retrouvailles sonores avec une soeur de son. Dès les premières notes de "Fais-moi une place", "Nous sommes la fin du monde" ou de la chanson titre, tous lui accordent cette place de choix qui est demeuré la sienne.

On peut visiter le site officiel de Francine Raymond.

Pour consulter les textes de chansons de cette artiste.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica