Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Renée Bélanger 
Aussi connue sous Renée Claude  
Naissance 1939   
Carrière professionnelle depuis 1959   

La parution, ces dernières années, de rééditions imposantes et d'albums consacrés à plusieurs auteurs majeurs de la chanson le confirme: Renée Claude est l’une des grandes interprètes féminines, tant du répertoire québécois que français. Sa carrière sans faille et d’une constance exemplaire couvre maintenant quatre décennies sans oublier son élégance qui n’a d’égal que son professionnalisme

Au milieu des années cinquante, Renée qui a tout juste quinze ans gagne un premier prix à l’émission radiophonique Les découvertes de Billy Munroe diffusée à CKVL-Montréal. Elle chante déjà les grands de la chanson française tels que Brel, Brassens et Ferré. Au tournant des années soixante, elle fréquente la télévision et la scène (La Boîte à chansons, à Québec) lorsque le jeune Jean-Pierre Ferland lui propose "Feuille de gui" qu’elle défendra en 1962 au concours Chansons sur mesure à Bruxelles. Cette interprétation lui vaudra le premier prix et la chanson sera gravée sur 45 tours, devenant ainsi son premier disque

À partir de 1963, tout en participant régulièrement à des concours internationaux, Renée Claude enregistre plusieurs albums composés presque exclusivement de matériel original québécois. Le Festival du disque de 1966 lui décerne le prix de la Meilleure chanson de l’année, style chansonnier avec "Tu es noire" de Stéphane Venne et François Dompierre. Rappelons que, par affinité esthétique, certaines interprètes étaient considérées comme chansonniers quand leur répertoire s’éloignait de la chansonnette commerciale. Cela demeurera la norme jusque vers la fin des années 60. Et Renée sera justement une de celles qui contribuera à rallier les deux publics. Elle connaît en effet son premier succès commercial avec la pièce de Michel Conte "Shippagan" en 1967. C’est cette année-là aussi qu’elle effectue une tournée québécoise avec Jacques Brel, en plus de donner plusieurs concerts dans les grandes salles du Québec. Accumulant les distinctions nationales et internationales, Renée est invitée au Johnny Carson Show de la télévision américaine durant l’année 68

L’année suivante, sa carrière explose littéralement sur la scène populaire alors que sa collaboration avec Stéphane Venne, amorcée quelques années plus tôt, lui procure en rafale, de nombreux succès du disque dans un registre carrément pop, mais néanmoins de très grande qualité et cela au moment où le cycle yé-yé est en déclin. "Les fleurs de papier", "C’est notre fête aujourd’hui", "Le tour de la terre", "Reste à dormir", "Le début d’un temps nouveau", "Tu trouveras la paix", "La rue de la Montagne" envahissent les ondes radio et atteignent des chiffres de vente impressionnants. Renée Claude est à ce moment avec Ginette Reno, et plusieurs années avant Diane Dufresne, la vedette féminine du Québec francophone

Une nouvelle complicité se développe à partir de 1972, cette fois avec le parolier Luc Plamondon qui est sur sa lancée, et les musiciens du groupe Ville Émard Blues Band. Ils graveront ensemble deux albums couronnés de succès "Je reprends mon souffle" et "Ce soir je fais l'amour avec toi". Renée est très souvent en vedette à la Place des Arts de Montréal et représente inlassablement le Québec à l’étranger lors de tournées ou de galas par exemple au Japon, en URSS ou au Venezuela

Durant le reste de la décennie, sa carrière discographique se fera plus discrète mais elle sera encore bien présente au petit écran et sur les ondes radiophoniques. En 1980, elle présente le spectacle Moi, c’est Clémence que j’aime le mieux, titre évoquant une chanson de l’interprète humoriste Clémence Desrochers: "Le monde aime mieux Mireille Mathieu". Ce tour de chant inaugurera une nouvelle phase dans la fructueuse carrière de Renée qui propose par la suite des prestations consacrées à ses auteurs compositeurs fétiches que sont Georges Brassens et Léo Ferré. Tournées et apparitions multiples sur les scènes québécoises et françaises ne l’empêcheront pas de lancer un nouvel album de matériel original avec Marc Desjardins et Serge Laporte en 1986, puis de participer au spectacle Partenaires dans le crime avec Claude Léveillée l’année suivante

Comédienne à ses heures, Renée Claude accepte par la suite quelques rôles au théâtre et à la télévision et participe à "Nelligan", l’opéra de Michel Tremblay et André Gagnon en 1990. Ses albums consacrés aux oeuvres de Ferré et de Brassens, respectivement "On a marché sur l'amour" et "J'ai rendez-vous avec vous", reçoivent les honneurs qui leur reviennent des deux côtés de l’Atlantique

Au tournant des années 2000, l'interprète qui incarne avec subtilité et indéfectibilité l'image de la femme moderne, intelligente et racée, se fait entendre à nouveau sur les ondes grâce aux rééditions de ses succès sur disques audionumériques. D'abord dans l'éphémère collection Les Refrains d'abord, puis grâce aux éditions restaurées de la maison Transit: "C'était le début d'un temps nouveau" qui couvre le début de la période Barclay et "Entre la terre et le soleil", album regroupant la totalité de ses collaborations avec Luc Plamondon

La réalisation de ces deux impressionnants tomes de son oeuvre entourent les rééditions intégrales des albums "Moi, c’est Clémence que j’aime le mieux" et "Le futur est femme" parues en 2002 et 2004, cette dernière chez XXI-21. La sortie du cycle Claude - Plamondon, à l'hiver 2006, se trouve donc à confirmer la pérennité de l'apport de cette magistrale interprète qui, d’une génération différente de Lucille Dumont, pourrait tout autant revendiquer le titre de grande dame de la chanson

Pour consulter les textes de chansons de cette artiste.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica