Patrick
Norman

 Patrick Norman

Abonnez-vous au fil RSS!
Abonnez-vous
au fil RSS!

Parcours

Notes biographiques
Nom véritable Yvon Éthier 
Aussi connu sous Patrick Norman  
Naissance 1946   
Carrière professionnelle Depuis 1960   

En 2014, Patrick Norman souligne ses 45 ans de carrière professionnelle avec l'album "Après la tombée du rideau" qui dénote une volonté de renouvellement dans la continuité. L'auteur compositeur interprète s'y est notamment assuré la collaboration de François Lafontaine, Marie-Pierre Arthur, Jocelyn Tellier et autres jeunes loups de la jeune scène québécoise. À l'image de son riche parcours, Patrick risque de gagner encore une fois de nouveaux adeptes tout en confirmant l'attachement qui lui voue un public des plus fidèle.

Celui qui avait vécu sa première expérience de foule à l'âge de huit ans, puis devenait un gars d'orchestre » au moment de l'adolescence, devra attendre la vingtaine avant de voir son nom en bonne position sur l'affiche.

Ayant connu son premier succès notable avec la complicité de l'ex-Classel Jean-Clément Drouin, compositeur du succès "Mon coeur est à toi", Patrick atteint le statut de vedette avec la chanson "Papillon", du film du même nom, chanson qu'il enregistre en français, en anglais et en espagnol.

Après avoir tâté la vague disco, alors que la chanson "Let's Try Once Again" lui vaut le titre de Male Vocalist of the Year 1977, il coanime, en compagnie de Renée Martel, l'émission hebdomadaire Patrick et Renée sur les ondes du réseau TVA.

Une première relance a lieu au milieu des années 1980, avec l'album "Quand on est en amour" qui regroupe une dizaine de ses compositions dont les titres "Tu n'es plus là", "L'hirondelle" et surtout "Quand on est en amour", chanson qui connaît le succès... plus de deux ans après la sortie de l'album et récolte finalement le Félix de la Chanson populaire de l'année et celui de l'Album le plus vendu (plus de 250 000 exemplaires), au Gala de L'ADISQ 1987.

Poursuivant sur cette lancée, "Quand on est en amour" devient "Only Love Can Set You Free" et donne lieu à un nouvel album dans la langue de nos voisins. Le titre sera aussi celui d'une biographie, publiée aux Éditions du Plateau par le romancier et biographe Jean Côté. Les Disques Star profitent de l'engouement entourant l'artiste pour offrir une première compilation regroupant "12 grands succès" dont "Papillon", "Aïko Aïko", "On part au soleil". En 1988, l'album "Soyons heureux", qui inclut plusieurs collaborations de Paul Daraîche dont le futur standard "Perce les nuages", ainsi qu'une reprise de la chanson de Johnny Hallyday "J'ai oublié de vivre", reçoit le Félix de l'Album country de l'année.

Un nouveau public le découvre en 1990, à la parution de "Passion vaudou", enregistré à Bogalusa en Louisiane, et premier album de Patrick sous format DC. Après la consécration du public, c'est au tour de la critique de le porter aux nues. La diversité des approches musicales (Cajun, Country, Jazz style Nouvelle-Orléans) et ses talents de guitariste lui valent les éloges de toute part.

Suivent "Noël sans faim", "Whispering Shadows", "Chez moi". Son intérêt tout spécial pour la guitare et pour son héros Chet Atkins refait surface avec la sortie de l'album instrumental "Guitare" en 1997. Le bon accueil réservé à ses coups de coeur l'amène à récidiver quelques mois plus tard en gravant sa "Collection privée" de chansons immortelles.

L'année 1998 donne lieu à une « folie de jeunesse » musicale, alors qu'il participe aux Francofolies de Montréal avec une nouvelle mouture des Fabuleux Élégants, le nom du groupe avec qui il avait gravé son premier 45 tours trente-deux ans plus tôt! Réunissant un de ses complices sur l'album "Guitare" Jeff Smallwood, le batteur Bourbon Gautier ainsi que le Belge William Dunker à la basse, le quatuor remporte le Félix de l'Album country cette année-là.

En décembre 1999, une plaque soulignant la vente d'un million de disques en carrière est décernée au musicien-chanteur. Patrick Norman lance alors son 20e album, un disque éponyme, via sa propre maison de production, les Gestions Patrick Norman, au tournant du millénaire. La chanson "La guitare de Jérémie", dont le texte est de Michel Rivard, connaît la faveur du public et de plusieurs stations radiophoniques. À la télévision, il anime une nouvelle série hebdomadaire Pour l'amour du Country avant de proposer un premier album enregistré en public "Soirée intime" en février 2003, contribuant à réchauffer l'atmosphère dans les chaumières.

Pour marquer son 35e anniversaire de carrière et les 20 ans de son succès "Quand on est en amour", il réenregistre, guitare et voix, en 2004, une quinzaine de chansons qui ont marqué son cheminement de 1969 à 1984. Judi Richards, ancienne membre de Toulouse, reprend avec lui le titre des années disco "Let's Try Once Again" en version dépouillée, tandis que Laurence Jalbert lui donne la réplique dans "Qui est gagnant". Le spectacle qui suit l'album donne lieu à plus de trois cent représentations en un peu moins de trois ans.

Après avoir chanté de nouvelles oeuvres écrites en collaboration avec ses contemporains Roger Tabra, Yves Desbiens, Danny Boudreau, Jérôme Lemay et François Vaillant sur "Comment le dire...", Patrick salue une de ses idoles de toujours, Hank Williams, avec l'album "Where I Come From". Étant l'un des artistes les plus sollicités au Québec, tournée après tournée, il s'interdit de ralentir la cadence et semble constamment à l'affiche. Achevant à peine le tour du Québec avec "L'amour n'a pas d'adresse", on le devine en train de préparer une suite routière pour "Après la tombée du rideau".

On peut visiter le site officiel de Patrick Norman.

Link: cartier love bracelet replica| Giuseppe Zanotti replica| hermes bracelet replica|cheap prom dresses|cheap prom dresses|cartier love bracelet replcia|Christian Louboutin replica