Oliver Jones

Fil RSS Artistes
Oliver Jones

Le jazz moderne de l'après-guerre (celle de 1939-1945) était très vivant à Montréal grâce à la communauté noire locale. Les bars, hôtels et leurs clientèles se délectent alors de cette musique soft notamment grâce au flamboyant Oscar Peterson qui, comme son cadet de neuf ans Oliver Jones, habite le quartier de la Petite-Bourgogne.

Yoan

Fil RSS Artistes
Yoan

Sa participation à l'émission La Voix, au printemps  2014, aura été le coup de chance pour ce jeune homme originaire de Ferme-Neuve, dans les Hautes Laurentides, près de Mont-Laurier. C'est justement le timbre de sa voix, à mi-chemin entre la tradition des « low voices » de la chanson country américaine et celle d'un Alain Bashung, pour donner un repère connu, qui étonne venant d'un si jeune homme.

Tire le coyote

Fil RSS Artistes
Tire le coyote

En 6 ans cet auteur compositeur interprète de Québec a déjà produit trois albums inédite, un EP en début de carrière et un enregistrement en spectacle. Qu'on le qualifie de folk alternatif, de country urbain ou quelque autre qualificatif, on a affaire avant tout à un peintre des émotions et à un commentateur original du présent siècle.

.

Profils

Sophie PelletierSophie Pelletier

Parmi les nouvelles figures que l'on a pu découvrir via les concours télé, bien peu affichent de vraies qualités de rockeuses. C'est le cas de Sophie Pelletier, comme on peut s'en rendre compte à l'écoute de "Le désert, la tempête".

Pierre CalvéPierre Calvé

Nul besoin de faire paraître un album tous les ans pour inscrire sa marque dans le paysage culturel. Pierre Calvé est un de ces artisans de la chanson dont on reconnaît la signature au premier accord ou presque. Que ce soient ses enregistrements des débuts, à l'époque des boîtes à chansons, son incursion dans les années 1970 ou ses récentes parutions, en 1999 et en 2015, on perçoit le vent du large qui s'immisce entre les cordes de sa guitare.

Pierre LapointePierre Lapointe

Figure emblématique de la chanson québécoise du XXIe siècle, Pierre Lapointe est passé du jeune dandy qui se présentait sur scène pieds nus mais cravaté, endossant un chic complet rayé deux-pièces, au mutant alliant les influences de la chanson française à celles du glam rock britannique tout en pouvant revenir à l'essentiel, s'accompagnant seul au piano.